23 septembre 2020
Paul-Émile Houle, 104 ans… et toujours jeune!
Par: Alain Bérubé

Paul-Émile Houle a célébré son 104e anniversaire le 17 septembre. On le voit ici en compagnie de son gendre Richard Dufault.

Paul-Émile Houle, qui acélébré son 104e anniversaire le 17 septembre, a toujours le cœur très jeune. Celui qui a célébré ses 100 ans en arrivant à bord d’un hélicoptère a inspiré il y a deux ans, en compagnie de sa conjointe Christine Bisaillon, la photographe valoise Arianne Clément pour une exposition qui a fait le tour du monde.

Publicité
Activer le son

Natif de Saint-Théodore-d’Acton et résidant jusqu’à tout récemment à Sainte-Christine avec Mme Bisaillon – qui est toujours vivante -, Paul-Émile Houle a vécu longtemps à Saint-Hubert. Il a été au fil des ans enseignant en dactylographie, comptable et photographe de noces.

« Dans chacun de ces métiers, c’est la passion avant tout qui me motivait. J’aimais vraiment explorer plusieurs domaines », raconte M. Houle.

Ce père de cinq enfants explique sa longévité, du moins en bonne partie, par une saine alimentation.

« M. Houle, qui est encore très éveillé pour son âge, croyait aux vertus des produits naturels. Le fait de vivre en campagne, à Sainte-Christine, a certainement été un facteur positif. Et il préférait un bon verre de vin rouge à la viande rouge! », confie avec le sourire son gendre Richard Dufault.

Ce dernier soutient que son beau-père a toujours été très apprécié de son entourage, y compris au CHSLD de la MRC d’Acton où il demeure maintenant.

« C’est un véritable gentleman, reconnu pour sa grande intelligence. Ce véritable amoureux de la nature est toujours de bonne humeur », affirme M. Dufault.

Une photo célèbre

La photographe Arianne Clément a fait connaissance avec M. Houle lors des festivités pour son centenaire, à Sainte-Christine.

C’est en 2018 qu’elle a pris la fameuse photo coquine réunissant le couple, qui a récolté rapidementde nombreux commentaires positifssur les médias sociaux. Le projet « L’art de vieillir », un hommageà la féminité, la sensualité et la beauté des femmes de 70 ans et plus, a contribué à donner une visibilité mondiale à cette photo.

« Je garde un beau souvenir de M. Houle, un homme calme et serein. Il aimait bien s’habiller, avec une chemise et une cravate, en plus d’être toujours souriant. Il surnommait d’ailleurs Christine « Ma belle » et ils étaient encore très affectueux l’un envers l’autre », mentionne-t-elle.

 

On voit ici une photo réunissant M. Houle et sa conjointe Christine Bisaillon, prise par Arianne Clément et popularisée par l’exposition « L’art de vieillir », qui a fait le tour du monde. (photo Arianne Clément)

 

image