7 février 2019
Consigne sur les bouteilles de vin
Opération Verre-Vert espère que la SAQ réponde à la demande populaire
Par: Alain Bérubé

Le comité Opération Verre-Vert - que l’on voit ici lors d’un point de presse sur le tri à la source tenu en juin 2018 - espère que la SAQ sera à l’écoute et agira afin que soit instituée la consigne des bouteilles de vin et de spiritueux.

Le comité Opération Verre-Vert, néà Racine, milite depuis quelques années pour la consigne des bouteilles de vin et de spiritueux. C’est donc avec joie que l’organisme accueille le mouvement national qui a pris forme en début d’année, espérant que la Société des Alcools du Québec (SAQ) répondra à l’appel.

Plusieurs citoyens ont ainsi rapporté leurs bouteilles vides dans les succursales de la SAQ, en demandant par la suite la consigne aux employés. Le porte-parole du mouvement SAQ-consigne a d’ailleurs insisté, lors d’entrevues médiatiques, sur le fait que toutes les provinces canadiennes ont mis en place une consigne sur les bouteilles de vin, sauf le Manitoba et le Québec.

Jean-Claude Thibault, porte-parole d’Opération Verre-Vert, ne comprend pas pourquoi la SAQ affirme que l’instauration d’une consigne coûterait au moins 250 M $ sur cinq ans, soit 50 M$ par année.

« Les calculs effectués par Klarissa Moraski, directrice de CM Consulting, établissent plutôt le coût annuel de l’implantation et de l’entretien d’une telle consigne à 16 M$. De plus, en sauvant par la consignation de ses bouteilles 20 M$ de redevances par année, c’est un profit de 4 M$ annuellement que la SAQ ferait en consignant ses bouteilles », déclare-t-il.

M. Thibault ajoute que, selon lui, il est étonnant et peu acceptable que la SAQ ne montre pas l’exempleen matière de recyclage et d’éco-responsabilité.

« Les Québécois s’attendent à ce minimum de comportement de bon citoyen de la part de la société d’État. Le message populaire est plus que clair : plus de 90 % des Québécois sont en faveur de la consigne des bouteilles de la SAQ ! Qu’est-ce qu’on attend pour répondre à cette demande massive et cette acceptabilité sociale exceptionnelle pour un tel engagement? », se questionne-t-il, espérant que le nouveau gouvernement dirigé par la CAQ sera favorable aux demandes de ce mouvement citoyen.

image