13 novembre 2019
Début des activités le 29 novembre
Opération Nez rouge lance un appel aux bénévoles
Par: Alain Bérubé

L’Opération Nez rouge de la région d’Acton lancera son service de raccompagnements le 29 novembre. De gauche à droite : sergente Patricia Meunier (SQ de la MRC d’Acton), Amélie Perreault (SAAQ), la coordonnatrice Mélanie Cartier, Huguette Beaugrand (Desjardins) et le président d’honneur Jacques Favreau.

Même si l’Opération Nez rouge de la région d’Acton a connu du succès l’an dernier, un appel est lancé à la population afin d’augmenter le nombre de bénévoles en vue de l’édition 2019.

Pour une seconde année, Horizon Soleil – un organisme voué à la promotion de la santé et à la prévention de la toxicomanie – parraine le service de raccompagnement. Les activités s’étendront durant les vendredis et samedis du 29 novembre au 28 décembre, ainsi que le mardi 31 décembre, dans la MRC d’Acton, à Saint-Valérien-de-Milton et à Sainte-Hélène-de-Bagot.

En 2018, l’équipe d’Opération Nez rouge a effectué 157 raccompagnements, avec 63 bénévoles et un total de 102 présences/bénévoles.

« Nous avons dû annuler la soirée du 31 décembre, car personne n’était disponible pour opérer la centrale. Et plus on a de bénévoles, plus l’attente est courte pour les gens qui font appel à nous. Je souhaite donc réellement que davantage de gens donnent de leur temps à Nez rouge afin d’offrir un service rapide et efficace. C’est en plus une expérience formidable, qui se déroule dans le plaisir », explique la coordonnatrice Mélanie Cartier.

La sergente Patricia Meunier, responsable du poste de la Sûreté du Québec de la MRC d’Acton, témoigne de l’importance d’Opération Nez rouge.

« Nous conseillons aux gens qui ont consommé de l’alcool ou de la drogue, durant les partys des Fêtes, de faire preuve de responsabilité. Et le fait de conduire en état de fatigue peut également avoir de graves conséquences. Le jugement est très important lorsqu’on est au volant et Nez rouge permet d’éviter que bien des gens mettent leur vie ou celles des autres en danger », affirme-t-elle.

Amélie Perreault, représentante de la SAAQ, louange les bienfaits d’Opération Nez rouge « qui a fait changer positivement les comportements depuis plusieurs années ».

Jacques Favreau, qui tout comme sa conjointe Maryse Dubois a été affecté par le décès de leur fille Solène, en 2012, à cause d’un conducteur s’étant fort probablement endormi au volant, a accepté la présidence d’honneur. Il a été longtemps associé à Nez rouge en tant que coordonnateur.

« Je ne comprends pas pourquoi il y a encore plus d’une centaine de décès par année à cause de la conduite avec les facultés affaiblies. Le bilan routier s’est amélioré, mais c’est encore beaucoup trop. Il faut continuer de faire de la prévention, en souhaitant que les conducteurs qui ne sont pas en état de conduire planifient des alternatives », déclare-t-il.

Huguette Beaugrand, qui représentait la Caisse Desjardins d’Acton Vale-Rivière Noire lors du lancement, a confirmé que l’institution financière s’impliquera activement.

« Nous contribuons avec plaisir à cette activité très importante, qui rend nos routes plus sécuritaires », dit-elle.

Les dons seront remis de nouveau à Horizon Soleil, qui a l’an dernier distribué une partie de l’argent à la CIEC de la MRC d’Acton et à la Polyvalente Robert-Ouimet pour son service de raccompagnement en opération après le bal des finissants.

Les gens souhaitant être bénévoles sont invités à faire parvenir leurs formulaires dès maintenant. Pour en savoir plus (et pour contacter Nez rouge lors des périodes de raccompagnement) : OperationNezRouge.com ou 450 366-0105. Une application mobile est aussi disponible.

image