6 mai 2020
Pas de retour en classe avant cet automne
On garde une attitude positive à la PRO
Par: Alain Bérubé

Alors que les écoles primaires du Québec se préparent à ouvrir de nouveau ses portes afin de terminer l’année scolaire, ce ne sera pas le cas dans les écoles secondaires. Le personnel de la Polyvalente Robert-Ouimet d’Acton Vale a dû s’adapter à cette réalité, en gardant malgré tout un bon moral.

Publicité
Activer le son

« On s’y attendait et nous étions donc préparés à cette éventualité. Mais nos enseignants ont pu garder un excellent contact avec leurs élèves. Même si les examens du ministère de l’Éducation sont annulés, le travail se poursuit. Je suis d’ailleurs agréablement surprise de constater que nos élèves sont toujours, dans l’ensemble, très motivés », mentionne Nancy Prévéreault, directrice générale adjointe de la Commission scolaire de Saint-Hyacinthe (CSSH).

Le directeur de la Polyvalente Robert-Ouimet, Pascal Leblanc, soutient que l’esprit demeure positif au sein de l’établissement.

« Il y a eu bien sûr quelques déceptions. Je pense par exemple à la pièce de théâtre de Laurence Manseau qui a été annulée, ou encore à nos équipes sportives, dont quelques-unes connaissaient une excellente saison. Mais on se concentre sur le reste de l’année scolaire, tout en préparant la rentrée automnale même si on ne sait pas encore à quoi ça ressemblera. Quant à nos enseignants, nos nombreuses rencontres virtuelles ont été très fructueuses », raconte-t-il.

Les bals de finissants, une tradition très appréciée des élèves de 5e secondaire, ont dû être annulés. Mais la CSSH travaille déjà sur des alternatives.

« Tout en respectant les normes d’hygiène et de sécurité, dont la distanciation sociale, on peut très certainement souligner le départ de nos finissants, probablement au début de l’automne. C’est une étape très importante pour eux », mentionne M. Leblanc.

Les élèves de la Polyvalente Robert-Ouimet pourront récupérer leurs effets personnels – et remettre leurs manuels scolaires – le jeudi 7 mai, vendredi 8 mai et lundi 11 mai.

Pascal Leblanc, directeur de la PRO.

image