27 décembre 2018
Tatoueur de métier
Michel Dionne, un maître du « airbrush »
Par: Alain Bérubé

Le Valois Michel Dionne, bien connu en tant que tatoueur, a développé une grande expertise pour la technique du airbrush.

Tatoueur bien connu à travers la région – et même au Québec -, Michel Dionne s’intéresse à l’art du « airbrush » depuis les années 80. Le Valois consacre de plus en plus de temps à cette technique qui fait appel à la précision.

Avec son aérographe, qui atomise la peinture en fines gouttelettes, cet ancien dessinateur industriel peut travailler jusqu’à 40 heures sur la même œuvre, tellement il a le souci du détail.

« C’est un art qui revient à la mode. Plusieurs émissions de télévision ont mis en valeur cette technique très spéciale. Depuis quatre ans, je réalise plusieurs tableaux à partir de photos, souvent des portraits, en utilisant régulièrement le noir et le gris. Et j’ai également réalisé des œuvres sur des voitures et des motos », affirme-t-il.

Cet artiste autodidacte affirme qu’une bonne partie de sa clientèle provient de l’extérieur de la région.

« Le bouche à oreille est très fort et Facebook me permet de bénéficier d’une belle visibilité. C’est pour moi un beau passe-temps », indique Michel Dionne.

Ce dernier poursuit sa carrière de tatoueur à partir de son salon Tattoo Me Now à Acton Vale. Il affirme avoir un agenda bien rempli.

« Avec en plus le airbrush, je travaille souvent sept jours sur sept et sans compter mes heures. Ça fera bientôt 40 ans que je m’adonne au tatouage et c’est toujours un grand plaisir pour moi. Les nombreux artistes qui se font tatouer contribuent à la popularité de cette discipline. Ma clientèle, formée majoritairement de femmes, est très diversifiée. Une des mes clientes était même âgée de 84 ans! Et des clients provenant de la Suisse et de l’Italie profitent de leur séjour au Québec pour venir me voir », confie Michel Dionne.

Autant en airbrush que pour les tatouages, Michel Dionne aime bien établir une complicité avec ses clients.

« Je les aide à bien définir leurs besoins et j’adore ce contact très privilégié. Que ce soit avec l’airbrush ou le tatouage, c’est une thérapie qui me fait oublier certaines épreuves, en plus de me permettre de garder le cœur jeune », conclut-il en souriant.

image