27 octobre 2021
Il succède à François Bourassa
Michel Brien prêt à prendre la relève comme président de l’UPA-Estrie
Par: Alain Bérubé

Michel Brien

Après 12 ans à la barre de l’Union des producteurs agricoles (UPA) de l’Estrie, le producteur acéricole valcourtois François Bourassa quitte son poste. C’est Michel Brien, de Racine, qui prendra la relève à la présidence.

Publicité
Activer le son

Producteur de lait et de foin de commerce en compagnie de sa conjointe Jocelyne Plouffe et de sa fille Amélie, Michel Brien a été élu par acclamation lors de l’assemblée générale annuelle de la Fédération de l’UPA-Estrie – qui regroupe près de 5000 producteurs – le 19 octobre.

« J’étais vice-président depuis trois ans, ce qui m’a permis de bien me préparer à ce nouveau défi. M. Bourassa a accompli un excellent travail en tant que président et avec en plus un conseil d’administration très dévoué et compétent, je suis certain que tout se déroulera bien », confie-t-il.

Lors de l’assemblée générale, M. Brien a mentionné que la préservation du territoire agricole et l’amélioration des techniques agroenvironnementales font partie de ses priorités.

La pénurie de main-d’œuvre, avec les difficultés qui entourent l’arrivée de travailleurs étrangers temporaires, est pour lui une préoccupation majeure.

« Ce n’est pas normal qu’il y ait autant de délais et de paperasse, avec jusqu’à huit mois d’attente », se questionne-t-il.

M. Brien soutient qu’il faut nourrir l’humanité de manière durable, avec un grand respect pour l’environnement.

« Nos terres doivent avoir comme vocation de nourrir les gens et non de servir à des fonds spéculatifs, ou encore de servir au développement routier et urbain. On doit sauvegarder notre autonomie alimentaire », soutient-il.

Michel Brien est très fier de constater le dynamisme de l’agriculture en Estrie. Il cite comme exemple Racine, où il fut d’ailleurs conseiller municipal durant 11 ans et parmi les insitigateurs du Marché Locavore.

« Plusieurs belles entreprises, dont la Fromagerie Nouvelle France et la charcuterie Les Cochons tout ronds, démontrent le dynamisme de Racine », conclut-il.

Préserver l’avenir

L’UPA-Estrie a par ailleurs rendu hommage à M. Bourassa, qui a occupé le plus long mandat à la présidence de son histoire. Son grand-père Rosario Bourassa avait également occupé ce poste.

« Son action a toujours été motivée par la solidarité et la reconnaissance du milieu agricole et forestier », mentionne l’UPA-Estrie.

Le président sortant soutient qu’il est essentiel de préserver tous les sols propices à l’agriculture.

« Fini le ciment et l’asphalte sur nos meilleures terres. Les villes et les municipalités doivent moins promettre et poser davantage de gestes concrets. Protéger le territoire agricole, c’est protéger l’autonomie alimentaire des prochaines générations », a déclaré M. Bourassa.

François Bourassa

 

 

image