22 novembre 2018
Dek hockey
Maxime Blanchard brille en Slovaquie
Par: Annie Gagnon

Maxime Blanchard revient au pays avec une médaille d’or au cou et des souvenirs plein la tête.

La semaine dernière, trois équipes canadiennes de dek hockey ont pris part au Championnat du monde de la WBHF (World Ball Hockey Federation) à Bratislava, en Slovaquie. Les trois formations soit Femmes, Hommes et Masters, sont revenues au pays avec des médailles d’or au cou. Parmi ces champions se trouve Maxime Blanchard de Valcourt, gardien de but dans la catégorie Hommes.

Maxime a vécu toute une aventure au cours des derniers jours. Le gardien valcourtois a défendu les couleurs du drapeau unifolié lors du Championnat du monde de dek hockey 3 contre 3.

« J’ai adoré mon expérience. Représenter son pays, c’est quelque chose de très valorisant. Et en plus, le faire en sol étranger démontre bien l’évolution du sport. Ce championnat a lieu tous les deux ans et c’est certain que je ferai tout ce que je peux pour aller défendre notre titre, peu importe l’endroit où il se déroulera », clame le gardien de but âgé de 27 ans.

Les pointages ne mentent pas. Le Canada est une puissance mondiale en dek-hockey dans la catégorie 3 vs 3. C’est lui qui pave la voie de ce sport qui prend une ampleur importante depuis quelques années.

Accessible à tous, avec un budget raisonnable, le dek-hockey peut se pratiquer 12 mois par année. Il permet aux adeptes de garder la forme et la formule 3 contre 3 oblige les hockeyeurs à être partie prenante du jeu à tout instant. Les Québécois sont d’ailleurs des chefs de file dans cette discipline comme le démontre très bien le triplé remporté au championnat du monde, car même si elles représentent le Canada, les formations canadiennes alignent exclusivement des athlètes québécois.

« C’est le 3e championnat du monde. Le Québec est une puissance mondiale en dek 3 vs 3 et je ne suis donc pas surpris de notre succès. Par contre, je suis très satisfait de notre réponse face aux équipes favorites. Nous avons su relever les défis que nous avions à affronter. C’est un troisième titre pour l’équipe et, même si nous sommes Team Canada, les formations gagnantes ont toujours été formées de Québécois», indique Maxime Blanchard.

image