3 novembre 2021
Élections municipales
Match revanche à Saint-Valérien
Par: La Pensée de Bagot

Daniel Paquette et Daniellle Plamondon.

Le 7 novembre, Raymonde Plamondon tentera de reprendre le poste de maire qu’elle avait perdu aux mains de Daniel Paquette lors des dernières élections à Saint-Valérien-de-Milton.

Publicité
Activer le son

En 2017, l’ancienne mairesse achevait sur une note négative 12 années d’implication politique. Depuis huit ans, elle occupe le poste d’adjointe administrative dans une compagnie de camion lourd. Elle a décidé de revenir pour partager son expérience et parce qu’elle aime la vie municipale. « Je veux travailler pour les gens et avec eux », affirme-t-elle.

Elle veut entre autres régler le dossier du pont dans le 10e Rang qui oblige, depuis des années, les utilisateurs de faire un détour chaque fois. En matière d’environnement, Raymonde Plamondon souhaite aussi en faire plus. Elle veut notamment installer des bornes de recharge pour voitures électriques. « Je veux que la Municipalité s’adapte à la modernité », explique la candidate. En matière de loisirs, elle veut créer plus d’activités qui permettront aux jeunes familles de s’établir à long terme. La candidate veut se mettre au service des citoyens en étant à leur écoute.

Pour sa part, Daniel Paquette complète son prear mandat de maire. Après avoir été policier pendant 30 ans à Montréal, il a décidé de s’impliquer au niveau de la municipalité comme employé avant de se présenter aux élections en 2017. Il se représente pour assurer la continuité des dossiers qui sont en cours. « Je veux travailler sur l’image et donner un nouveau souffle au cœur du village », mentionne-t-il.

Dans ses engagements envers les citoyens, il veut notamment compléter l’installation des jeux d’eau et améliorer tout le parc autour de ceux-ci. Dans un même ordre d’idée, Daniel Paquette veut améliorer le site du chalet des loisirs. Il veut aussi paver une bonne partie des 19 kilomètres de routes qui sont encore en gravier. Le maire sortant s’engage également à développer de nouveaux projets pour les infrastructures de la Municipalité. Il compte bien continuer le développement immobilier, mais pas au détriment des terres agricoles, et améliorer les services offerts aux citoyens avec la construction d’une piste cyclable à l’intérieur du village. « J’espère que les gens vont vouloir continuer avec moi », conclut Daniel Paquette.

Les batailles entre conseillers auront lieu pour tous les autres postes, sauf les postes quatre et six où Huguette Benoit et Sylvain Laplante ont été élus.

image