7 février 2020
Matchs annulés ce soir au 51e Tournoi midget d’Acton Vale
L’ouverture officielle remise au samedi 8 février
Par: Annie Gagnon

La tempête hivernale qui s’abat présentement sur le Québec a forcé l’organisation du Tournoi midget d’Acton Vale à annuler ses matchs de la soirée (vendredi 7 février) et à remettre son ouverture officielle, à demain soir.

Publicité
Activer le son

Le président Keven Lussier et son équipe se sont rassemblés en fin de matinée afin de prendre une décision sur la tenue des trois rencontres qui devaient être disputées ce soir au centre sportif d’Acton Vale, à compter de 18 h.

« Avec cette neige qui continue de tomber et l’état des routes depuis ce matin, nous avons jugé que la sécurité des gens est plus importante que la tenue de matchs de hockey. Nous avons donc reporté les trois rencontres prévues tout au long de la prochaine semaine d’activités », a expliqué le président Lussier.

Matchs reportés

Dans la catégorie midget B, la rencontre prévue à 18 h, opposant le Grizzli Toundra de Sainte-Julie aux Voltigeurs de Drummondville est déplacée au dimanche 9 février à 16 h 45.

Dans la même catégorie, les Valois d’Acton Vale seront aussi en action le dimanche 9 février à 18 h alors qu’ils accueilleront les Sénateurs de Saint-Basile.

Les matchs initialement prévus le dimanche 9 février sont déplacés au lundi 10 février, à 19 h 15 et 20 h 30.

Finalement, dans la catégorie midget A, la joute opposant les Lions d’Acton Vale aux Bombardiers de Saint-Hubert, est remise au jeudi 13 février à 18 h.

Ouverture officielle

L’annulation des activités force aussi l’organisation à reporter son ouverture officielle à demain soir, samedi 8 février à 20 h 30.

La mise au jeu protocolaire précédera la rencontre des Lions midget A d’Acton Vale qui, pour l’occasion, recevront les Bombardiers de Valcourt/Waterloo.

« Nous avons tenté de trouver la meilleure solution pour que les gens soient affectés le moins possible par notre décision. Nous tenons à nous excuser auprès des équipes, amateurs ou commanditaires, qui sont touchés par cette situation », conclut M. Lussier.

 

image