24 septembre 2020
Aide financière de 10 000 $
L’innovation de Métallitech reconnue par Desjardins
Par: Alain Bérubé

De gauche à droite : Marie-France Forand et Daniel Turgeon, respectivement directrice des comptes et directeur général de Desjardins Entreprises-Haut-Richelieu-Yamaska, ainsi que les quatre partenaires de Métallitech, soit Robin Fontaine (directeur général), Éric Martel (technicien senior), Sylvain Chatigny (machiniste senior) et Alexandre Blaquière (estimateur senior).

Depuis quelques années, l’entreprise Métallitech, située dans le parc industriel d’Acton Vale, solidifie sa réputation dans le domaine de la projection thermique. Elle a vu ses efforts récompensés par le Fonds C de Desjardins, qui vient de lui accorder une bourse non remboursable de 10 000 $.

Publicité
Activer le son

Le Fonds C permet aux entreprises de créer des emplois de qualité, en plus de contribuer au développement économique des régions.

« À chaque investissement, Métallitech a su s’entourer de partenaires financiers de choix. Desjardins croit au projet innovateur et voit le potentiel de l’entreprise. Le Fonds C’est un excellent outil pour stimuler l’économie et nous sommes fiers d’accompagner Métallitech », souligne Daniel Turgeon, directeur général de Desjardins Entreprises-Haut-Richelieu-Yamaska, qui a son siège social à Granby ».

Avec les investissements des dernières années. le président Sylvain Fontaine prépare la relève. Des montants de 750 000 $ en 2013, 500 000 $ en 2017 et 850 000 $ cette année témoignent de la volonté de l’entreprise d’innover. Une préparation pour un virage 2.0 est en place avec l’acquisitions de trois robots.

« Nous sommes véritablement à la fine pointe de la technologie, en cherchant constamment à augmenter la qualité de notre production », soutient le directeur général et partenaire Robin Fontaine.

Ce dernier affirme que Métallitech, qui compte 15 employés, tire très bien son épingle du jeu malgré la pandémie de COVID-19.

« On a pu s’ajuster rapidement et le travail ne manque pas. Le défi est de trouver de la main-d’œuvre qualifiée, mais actuellement, ça se déroule très bien chez nous et de beaux projets sont encore à venir », conclut Robin Fontaine.

image