4 avril 2019
Étudiante-athlète de l'année dans la RSEQ
L’excellent parcours de Rosalie Côté
Par: Annie Gagnon

Rosalie Côté a été honorée par le RSEQ à titre d’étudiante-athlète de l’année chez le Boomerang du Cégep André-Laurendeau. (photo James Hajjar)

Adepte du hockey féminin depuis plusieurs années, la Valcourtoise Rosalie Côté a débuté ses apprentissages avec les Hurricanes d’Acton Vale/Valcourt. La pratique de son sport lui a ouvert les portes du Cégep André-Laurendeau et du Boomerang, équipe collégiale de division 1 du Réseau du sport étudiant du Québec (RSEQ), avec laquelle elle évolue depuis maintenant deux ans.

C’est avec beaucoup de fierté que Rosalie Côté a endossé l’uniforme orange et bleu du Boomerang lors de sa première session au Cégep André-Laurendeau.

Au terme de cette première saison avec l’équipe, la jeune athlète a été nommée recrue de l’année de sa formation en plus d’être honorée à titre d’étudiante-athlète par le RSEQ.

« Dès ma première année avec le Boomerang, j’ai beaucoup appris non seulement en tant que joueuse, mais également en tant que personne. Au début, ce fut un challenge de concilier les études et le sport, mais j’ai su bien m’adapter grâce à ma famille de pension et aux filles de l’équipe », se rappelle-t-elle.

Reconnue pour son énergie sur la glace et une éthique de travail indéfectible, Rosalie entreprend chacun de ses matchs avec fougue et ardeur.

« À ma première saison, j’ai eu besoin de temps pour m’adapter. Mais cette année, je me sentais plus prête, car je savais à quoi m’attendre. Cette saison, la chimie entre les filles nous a apporté une motivation supplémentaire. Nous avons connu la meilleure saison du programme de hockey féminin d’André-Laurendeau, en battant le record du nombre de victoires, soit dix. Je suis fière d’avoir participé à cet accomplissement », affirme la Valcourtoise.

L’intensité qu’offre le #27 sur la patinoire se transpose aussi dans son rôle d’étudiante puisque, pour une deuxième année consécutive, le RSEQ l’a honorée pour ses mérites académiques. Loin de s’asseoir sur ses lauriers, Rosalie entrevoit la prochaine saison avec autant d’enthousiasme.

« La saison prochaine, je souhaite élever mon jeu d’un cran afin de continuer à m’améliorer en plus de laisser ma marque en tant que Boomerang. Je veux aider l’équipe à battre d’autres records, tout en continuant à performer dans mes études », conclut la jeune femme.

image