13 mai 2020
Malgré la crise du coronavirus
Les vignobles tirent bien leur épingle du jeu
Par: Alain Bérubé

Karine Lamoureux et Jocelyn Deslandes, du vignoble Coteau des Artisans à Béthanie.

La pandémie de la COVID-19 complique le quotidien de nombreux entrepreneurs et commerçants. Mais pour les deux vignobles faisant partie du territoire desservi par LA PENSÉE, il n’est pas question de baisser les bras, bien au contraire.

Publicité
Activer le son

Coteau des Artisans

Karine Lamoureux, copropriétaire du vignoble Coteau des Artisans, situé à Béthanie, avoue qu’il faut s’adapter à la réalité actuelle.

« Depuis les tout débuts de notre projet, notre plus grand souhait et chacun de nos choix ont été faits en fonction de recevoir le plus grand nombre de clients directement au vignoble. Force est d’admettre qu’en cette année exceptionnelle de pandémie mondiale, notre réalité sera totalement différente. Nos démarches auprès des épiceries fines et spécialisées ont débuté et la réponse est incroyable! Des dizaines de caisses de vins se sont envolées plus rapidement que prévu. Et la promesse d’achat des cuvées de notre nouveau millésime est très encourageante », affirme-t-elle.

Le vignoble compte ouvrir sa boutique, pour la saison 2020, le 12 juin.

« Nous ne prévoyons pas proposer de dégustations ou de consommation sur place », mentionne Mme Lamoureux.

La boutique en ligne, disponible sur le site Web du vignoble, est très populaire.

« Presque la totalité des dernières bouteilles du millésime 2019 ont trouvées preneur. La boutique sera mise à jour en continue selon les cuvées disponibles. Depuis le début du confinement et jusqu’au 12 juin, nous avons offert la livraison gratuite à l’achat d’au moins six bouteilles de vin dans un rayon de 75 km autour de Béthanie. La réponse a été excellente et nous remercions la population environnante d’avoir choisi d’investir dans l’économie locale », conclut Mme Lamoureux.

Vignoble Côte de Champlain

Christian Dubois, qui cultive des vignes depuis 2007 à Saint-Théodore-d’Acton, a commercialisé l’an dernier les premières bouteilles du vignoble Côte de Champlain.

« On a eu un départ prometteur au niveau des ventes dans les épiceries d’Acton Vale. Nous continuerons, malgré la pandémie, nos efforts afin de faire connaître nos vins et des démarches sont en cours avec la Société des Alcools du Québec, en plus de viser d’autres épiceries à travers la région et même ailleurs au Québec. L’engouement plus grand pour les produits locaux devrait nous aider », confie-t-il.

La pandémie force toutefois le vignoble à retarder l’ouverture de la boutique.

« Ce sera peut-être pour 2021, si tout va bien. Je préfère pour le moment me concentrer sur la culture de nos vignes. Comme on ne peut pas actuellement compter sur les travailleurs étrangers, mon fils m’a donné un bon coup de main. Nos journées sont bien remplies, mais ça en vaut la peine. Je suis convaincu que notre vignoble connaîtra une belle progression et j’ai confiance en la qualité de notre production », soutient M. Dubois.

 

Christian Dubois, du vignoble Côte de Champlain, situé à Saint-Théodore-d’Acton.

image