27 mars 2019
Pionnières du ski alpin canadien
Les soeurs Wurtele deviennent membres de l’Ordre du Canada
Par: Alain Bérubé
GG05-2019-0066-066 14/03/2019 Ottawa, Ontario, Canada  The Governor General presented the Member insignia of the Order of Canada to Isabella Rhoda Wurtele Eaves, C.M. (center right) and Grace Rhona Wurtele Gillis, C.M. (center left).  Her Excellency the Right Honourable Julie Payette, Governor General of Canada, invested 1 Companion, 2 Officers and 37 Members into the Order of Canada on March 14, 2019, at Rideau Hall.  ***  La gouverneure générale a présenté l’insigne de Membre de l’Ordre du Canada à Isabella Rhoda Wurtele Eaves, C.M. (centre droite) et Grace Rhona Wurtele Gillis, C.M. (centre gauche).  Son Excellence la très honorable Julie Payette, gouverneure générale du Canada, a remis l’Ordre du Canada à 1 Compagnon, 2 Officiers et 37 Membres, le 14 mars 2019, à Rideau Hall.   Credit/Mention de source: Sgt Johanie Maheu, Rideau Hall, OSGG-BSGG

Les sœurs Rhona et Rhoda Wurtele, qui ont brillé en ski alpin, ont été officiellement nommées membres de l’Ordre du Canada. On les voit ici lors de la cérémonie au Rideau Hall d’Ottawa, avec à droite sur la photo la gouverneure générale Julie Payette. (photo gracieuseté David Eaves)

Les sœurs jumelles Rhona et Rhoda Wurtele, qui ont été une grande source d’inspiration par leurs exploits en ski alpin, ont obtenu plusieurs honneurs au fil des ans. Âgées de 97 ans et toujours en grande forme, celles qui gardent de beaux souvenirs de leur passage à Acton Vale ont été nommées membres de l’Ordre du Canada par la gouverneure générale Julie Payette.

Les sœurs Wurtele sont les premières skieuses canadiennes à avoir participé aux Jeux Olympiques. Malgré quelques blessures, elles ont remporté presque toutes les compétitions en Amérique du Nord durant les années 1940 et 1950. Elles ont décroché ensemble, durant ces deux décennies, 123 médailles – dont 94 médailles d’or – lors de compétitions nationales et internationales.

« Depuis leur retraite, elles demeurent des ardentes défenseuses de la présence féminine dans le sport et des mentores respectées. Leur dévouement indéfectible au monde du ski a grandement contribué à rendre les sports d’hiver plus accessibles aux familles de Montréal », mentionne le site Web de la gouverneure générale du Canada.

L’Ordre du Canada, une des plus prestigieuses distinctions honorifiques civiles au pays, reconnaît des réalisations exceptionnelles, le dévouement remarquable d’une personne envers la communauté ou une contribution extraordinaire à la nation.

Les deux sœurs ont aussi été honorées entre autres, au fil des ans, par le Temple de la renommée des musées de ski des Laurentides, le U.S. National Ski Hall of Fame, le Temple de la renommée du musée du ski canadien et le Panthéon des Sports du Québec.

« C’est tout simplement merveilleux pour Rhona et Rhoda, car l’Ordre du Canada est selon moi le prix le plus prestigieux parmi cette liste. C’était une magnifique soirée et plusieurs membres de la famille étaient sur place pour célébrer ce bel accomplissement », affirme David Eaves, le fils de Rhoda.

Ce dernier rappelle qu’en plus de leurs nombreuses médailles, Rhona et Rhoda Wurtele ont fondé dans les Laurentides le club de ski pour femmes Twinski.

« Elles ont su partager leur passion avec talent. Et encore aujourd’hui, ce sont des femmes actives et pleines de vie », soutient M. Eaves.

Rhona Wurtele est évidemment ravie d’être maintenant membre, tout comme sa sœur, de l’Ordre du Canada.

« J’ai vraiment apprécié la cérémonie tenue au Rideau Hall, à Ottawa. La gouverneure générale a été vraiment très gentille avec nous et a pris le temps de parler à tout le monde. Et tant mieux si nous sommes toujours une source d’inspiration par nos efforts afin de promouvoir le ski alpin auprès des femmes », confie-t-elle à LA PENSÉE.

Rhona Wurtele est notamment la mère de Margie et de Christopher Gillis, deux stars de la danse, ainsi que de Jere, un ex-joueur de hockey professionnel. Rhoda est quant à elle la mère de John Eaves, cascadeur et ex-champion de ski acrobatique. Le père des sœurs jumelles, Hunter Wurtele, a vu le jour à Acton Vale.

La résidence familiale, où elles ont passé plusieurs étés et fêtes de Noël, est toujours bien en place sur la rue Boulay.

image