15 octobre 2020
À cause de la pandémie
Les raccompagnements d’Opération Nez rouge en pause
Par: Alain Bérubé

L’Opération Nez rouge de la région d’Acton sera cette année en congé forcé, pour son service de raccompagnement, à cause de la crise sanitaire.

Malgré toute la bonne volonté du monde, l’équipe d’Opération Nez rouge d’Acton Vale sera en congé forcé cette année.

Publicité
Activer le son

La pandémie de COVID-19 aura eu raison de l’édition 2020 de ce service de raccompagnement très populaire durant le temps des Fêtes.

« La sécurité de nos bénévoles, de nos clients et de nos maîtres d’œuvre locaux a toujours été la priorité de nos actions », commente par voie de communiqué Jean-Philippe Giroux, directeur général d’Opération Nez rouge.

Mélanie Cartier, coordonnatrice de la campagne 2019 d’Opération Nez rouge dans la région d’Acton et directrice générale d’Horizon Soleil – qui chapeaute cette activité -, n’est pas surprise de cette décision.

« La rumeur circulait depuis quelque temps et avec entre autres l’annulation de plusieurs partys de Noël, c’est logique. Le recrutement de bénévoles devenait également plus difficile et, évidemment, ça n’aurait pas été sécuritaire d’aller quand même de l’avant », observe-t-elle.

Mme Cartier ajoute cependant que l’organisation valoise devrait faire sa part lors de la campagne de sensibilisation lancée en novembre.

« Opération Nez rouge continuera de faire de la prévention afin d’éviter des drames reliés à l’alcool au volant. On peut toujours, lorsqu’on planifie son retour à la maison durant les Fêtes, appeler un proche ou un taxi, ou encore faire appel à un conducteur désigné si c’est nécessaire », mentionne-t-elle.

Horizon Soleil, une ressource en prévention des dépendances pour la MRC d’Acton, a recueilli en dons l’an dernier, durant l’Opération Nez rouge, 2243 $ afin de réaliser des projets destinés aux jeunes de la région.

« On ne pourra pas compter sur les pourboires des clients de Nez rouge cette année, mais nous avons heureusement obtenu une aide financière de 8333,33 $ grâce à la campagne Achetons local dans la MRC d’Acton. Nous continuons notre mission, malgré la pandémie, avec nos quatre intervenants, dont Tania Ménard, qui vient d’être engagée en tant que travailleuse de rue et de milieu. Et nos actions sur le terrain sont toujours faites dans le respectdes consignes sanitaires de la santé publique », conclut Mélanie Cartier.

image