11 janvier 2023
Vente du magasin général de Racine
Les propriétaires devraient passer le flambeau en mai
Par: Adaée Beaulieu

Le magasin général de Racine devrait être vendu d’ici le 1er mai. Photo gracieuseté

Le magasin général de Racine devrait être vendu d’ici le 1er mai. Photo gracieuseté

Les propriétaires du magasin général JH Martin à Racine, Patrice Dupont et Isabelle Caron, ont mis en vente le commerce à la mi-octobre au montant de 395 000 $ après près de 35 ans de loyaux services dans la petite communauté. Ils viennent d’accepter à la mi-décembre une offre de deux couples résidant dans la municipalité qui désirent poursuivre la mission de l’entreprise, ce qui les rassure. La transaction devrait être conclue le 1er mai.

Publicité
Activer le son

M. Dupont avait 23 ans et sa conjointe 24 ans lorsqu’ils ont acheté en 1988 le magasin général, qui a aujourd’hui environ 140 ans. M. Dupont avait grandi à Lawrenceville et c’est son père, qui demeurait et travaillait encore dans la région, qui avait appris la mise en vente.

Le couple a acquis le commerce de la succession du propriétaire précédent, Louis-Philippe Hébert, qui était décédé peu de temps avant. M. Hébert avait repris le commerce de James-Henri Martin, qui l’avait acquis en 1921 ou 1922 et qui lui avait donné son nom.

Un projet qui a perduré
Patrice Dupont et Isabelle Caron avaient prévu rester dans la municipalité pendant une quinzaine d’années, mais la vie en a voulu autrement. Ils ont d’abord habité dans le logement en haut du magasin général avant d’acheter une maison. Ils ont également fait des rénovations dans le magasin au fil des années.
« C’est un travail exigeant, mais gratifiant. Nous avons réalisé que juste deux personnes peuvent faire la différence dans une communauté. La nouvelle a créé une onde de choc auprès de la clientèle, car nous faisons partie des meubles. Nous espérons que le commerce pourra continuer d’offrir des articles de première ligne comme du pain et du lait encore au moins un autre 35 ans », a déclaré M. Dupont.

Le couple a préféré passer le flambeau tout de suite plutôt que de réinvestir pour rénover l’intérieur qui avait besoin d’amour après 25 ans sans changements majeurs. Ils se sont dit que les prochains propriétaires pourraient mettre le bâtiment à leur goût.

M. Dupont juge que la transition se fera à un bon moment puisque le printemps est le début de la saison la plus achalandée. De plus, il mentionne que depuis environ sept ans, la Municipalité connaît une belle effervescence notamment avec le Marché Locavore, la fromagerie et la chocolaterie.

image