25 août 2021
Projet pilote en cours
Les poules pondeuses permises à Acton Vale
Par: Alain Bérubé

La Ville d’Acton Vale vient de lancer un projet pilote qui permet l’élevage de poules en milieu urbain.

Depuis quelques années, les poulaillers se multiplient en milieu urbain pour ainsi favoriser l’autosuffisance alimentaire. Acton Vale emboîte le pas et vient de lancer un projet pilote qui se terminera en mars 2023.

Publicité
Activer le son

« Nous avons été à l’écoute de nos citoyens, la demande pour l’élevage de poules pondeuses en milieu urbain était de plus en plus forte. On a étudié la faisabilité d’un tel projet et l’expérience en cours à Trois-Rivières a été une bonne source d’inspiration.

Nous avons mis en place un projet pilote en collaboration avec la Société de protection des animaux de Drummondville (SPAD). On a dû attendre un peu à cause de la pandémie, mais tout est maintenant prêt », mentionne Vicky Lessard, coordonnatrice aux Ressources humaines et communications à la Ville d’Acton Vale.

La SPAD aura comme mandat de s’assurer que le bien-être animal sera respecté. Le service d’urbanisme de la Ville d’Acton Vale traitera les autres aspects de la réglementation.

Les licences sont disponibles pour des habitations unifamiliales isolées en zone à préfixe 100 ou 400 du règlement de zonage.

« Avant de commencer ses démarches, le citoyen doit faire une demande de permis. Pour le projet pilote, il y a un total de 50 licences, au coût annuel de 30 $. Cette licence permet la garde de trois à cinq poules », indique Mme Lessard.

Les coqs, cailles et poussins sont interdits. Les poules doivent être traitées et nourries adéquatement. Elles doivent demeurer dans leur enclos en tout temps, dans un environnement propre et sécuritaire. La vente d’œufs non consommés sera interdite.

Pour en savoir plus sur le projet pilote : https://ville.actonvale.qc.ca/services/services-municipaux/urbanisme, section « Poules en milieu urbain ».

image