16 Décembre 2020
Théâtre de la Dame de Cœur
Les marionnettes géantes Éria et Terrenis font sensation
Par: Alain Bérubé

Le Théâtre de la Dame de Cœur a présenté des prestations de rodage d’Acupunk, son nouveau spectacle de rue. On voit ici les marionnettes géantes Éria et Terrenis sur le site des Résidences Soleil - Manoir Mont-Saint-Hilaire. (photo Robert Gosselin)

Le Théâtre de la Dame de Cœur a mis sur pied récemment un nouveau projet de théâtre de rue, avec en vedette deux marionnettes géantes. Si on en croit les réactions lors de prestations de rodages sur les sites de résidences pour personnes âgées, ce sera un autre bon coup pour l’institution culturelle basée à Upton.

Publicité
Activer le son

D’une hauteur de plus de 18 pieds (6 mètres), les marionnettes Éria – qui symbolise l’air et l’eau – et Terrenis – qui représente la terre et le feu – sont montées sur des supports triangulaires sur roues. En tout, quatre manipulateurs articulent leurs mécanismes.

Le défilé poétique Acupunk, d’une durée d’environ 25 minutes, aborde le thème de l’acupuncture terrestre. Les deux personnages ont comme mission de guérir des zones d’énergie de la planète.

« Le spectacle incorpore, grâce à une technologie très élaborée, la musique, les effets sonores et la lumière. Un régisseur gère les effets spéciaux à distance. Le résultat est extraordinaire! », soutient Richard Blackburn, directeur général et artistique du Théâtre de la Dame de Cœur.

Grâce à l’appui financier du Conseil des arts et des lettres du Québec ainsi que de Tourisme Montérégie, 20 prestations d’Acupunk ont été données gratuitement depuis la fin octobre.

« Le rodage a eu lieu sur les terrains extérieurs de résidences pour aînés en Estrie et en Montérégie, soit à Granby, Sutton, Cowansville, Magog, Sherbrooke et Mont-Saint-Hilaire. On a commencé la tournée en zone orange, mais par la suite, on a dû continuer en zone rouge tout en respectant les consignes sanitaires en vigueur, dont la distanciation sociale. Tout s’est déroulé à merveille et les commentaires ont été très positifs. On a pu peaufiner certains détails, dont l’enchaînement des scènes en lien avec l’espace dont nous disposons », explique M. Blackburn.

Ce dernier prévoit un bel avenir pour Acupunk.

« En espèrant que la vie reprenne son cours normal et que la pandémie soit prochainement chose du passé, nous souhaitons présenter ce spectacle de rue un peu partout, notamment dans des parcs et lors de festivals. Et la MRC d’Acton fait partie de nos priorités », conclut M. Blackburn.

Véronique Naurais, récréologue pour les Résidences Soleil – Manoir Mont-Saint-Hilaire, a grandement apprécié le spectacle donné le 9 décembre.

« Avec Noël qui s’en vient, ça tombait vraiment bien. C’était unique et merveilleux! Les résidents ont été vraiment éblouis. Leurs yeux étaient illuminés. Merci au Théâtre de la Dame de Cœur! », confie-t-elle.

image