5 juin 2020
Crise du coronavirus
Les Marchés publics de Valcourt et Racine prêts à se réinventer
Par: Alain Bérubé

Les Marchés publics de Valcourt et Locavore, à Racine, affirment être prêts à recevoir leurs clientèles cet été, dans le respect des consignes de la santé publique afin de contrer la pandémie de la COVID-19.

La pandémie de la COVID-19 force les marchés publics à procéder à plusieurs ajustements. Mais les organisateurs en place à Valcourt et à Racine assurent que les clients vivront tout de même, dans un environnement sécuritaire, une expérience agréable.

Publicité
Activer le son

Marché Locavore

La 12e saison du Marché Locavore de Racine – qui accueillait l’an dernier en moyenne 917 personnes à chaque samedi – ouvrira le samedi 6 juin, soit une semaine plus tard que prévu, et ce, jusqu’au 17 octobre.

« Nous sommes très enthousiastes de retrouver nos clients, en leur proposant des produits frais et savoureux. La crise actuelle a bien sûr semé quelques inquiétudes, mais en tant que service essentiel et avec des activités à l’extérieur, on avait bon espoir d’être là dans un délai raisonnable », explique la présidente Johanne Breton.

Un comité spécial a travaillé sur la mise en place de mesures sécuritaires, en accord aves les recommandations de la santé publique.

« Que ce soit par exemple le lavage et la désinfection des mains, les écrans protecteurs, les mesures de distanciation ou le parcours à sens unique, tout est planifié afin que les visiteurs puissent nous voir en toute sécurité. On a également ajouté une heure à notre horaire du samedi, soit de 9 h à 14 h, afin de désengorger le site. Il n’y aura pas de spectacles pour lancer la saison, mais on va s’assurer que l’ambiance soit au rendez-vous, autant musicalement que par la participation des producteurs. Et on va bien s’ajuster tout au long de la saison », promet Mme Breton.

Marché public de Valcourt

Malgré la pandémie, le Marché public de Valcourt souhaite demeurer, pour sa quatrième saison, un endroit festif et accueillant.

« Nous gardons la formule des 4 à 7, à chaque jeudi dès le 25 juin. On doit pour le moment modifier l’animation et opter pour de la musique d’ambiance au lieu de présenter des spectacles, mais tout sera mis en oeuvre pour que ça soit vivant sur le site. On pourra par exemple présenter les producteurs au micro », souligne Kevin Bombardier, coordonnateur de Valcourt 2030 et membre du comité organisateur.

Afin de respecter les normes de la santé publique, le Marché public de Valcourt doit notamment modifier la circulation sur le site, imposer le lavage des mains et éliminer les contacts avec les aliments.

« Ce sera tout de même très chaleureux et pour faciliter le respect de ces normes, on instaure une formule de style tailgate. Les producteurs seront installés dans le stationnement près du centre communautaire et leur inventaire sera à portée de main dans leurs véhicules, ce qui évitera les manipulations d’aliments. Ce sera comparable à l’ambiance des marchés aux puces. Bien sûr, on s’ajustera durant l’été si la santé publique le permet. Mais les visiteurs auront autant de plaisir à venir nous rencontrer à chaque jeudi, avec des producteurs de qualité sur le site », allègue M. Bombardier.

 

image