13 février 2019
50e Tournoi midget d'Acton Vale
Les Lions et les Valois remportent les grands honneurs
Par: Annie Gagnon

Les Lions d'Acton Vale ont remporté les grands honneurs dans la catégorie midget A.

Dans la catégorie Midget B, l'équipe des Valois d'Acton Vale a décroché le titre.

Le 50e Tournoi midget d’Acton Valesera mémorable à bien des égards. Après un premier week-end de festivités qui a ravi les joueurs et partisans des cinq dernières décennies, le meilleur scénario s’est produit alors queles deux formations valoises ont remporté les grandes finales.

Les Lions d’Acton Vale ont eu un excellent parcours tout au long du tournoi. En ronde préliminaire, les protégés d’Antony Boily ont cumulé une fiche de deux victoires et une nulle, ce qui leur a permis de terminer au premier rang de leur groupe.

En quart-de-finale, les porte-couleurs valois ont remporté leur rencontre face aux Mousquetaires 1 de Saint-Hyacinthe, pour accéder à la demi-finale face aux Tigres de Victoriaville. Lors de cette rencontre, les Lions ont ajouté une autre victoire à leur palmarès pour atteindre la grande finale face aux Rapides de l’Outaouais.

Lors de la finale, les Lions ont défait les Rapides pour être nommés grands champions de la 50e édition du tournoi d’Acton Vale.

« Je suis vraiment fier de mes gars. C’est un bel honneur de remporter notre troisième tournoi à la maison. Malgré les difficultés rencontrées, mes joueurs ont su faire face à l’adversité. Nous avons suivi le plan de match et nous avons joué en équipe même dans les moments plus difficiles. Nous en sommes sortis vainqueurs », a mentionné l’entraîneur-chef Antony Boily.

Midget B

Comme l’avait promis l’entraîneur-chef Jocelyn Lépine, les Valois ont pris les matchs un à la fois pour atteindre la grande finale. Avec une fiche de deux victoires et une défaite lors de la ronde préliminaire, les représentants locaux ont terminé au premier rang de leur groupe.

Après une victoire en quart-de-finale, face aux Mousquetaires 2 de Saint-Hyacinthe, les Valois ont tenu leurs partisans en haleine lors de la demi-finale, en remportant le match en prolongation.

En grande finale, face aux Broncos de Napierville, les Valois ont été intraitables pour remporter les grands honneursdu tournoi et soulever le trophéedes champions.

« Nous n’avons pas eu un tournoi facile, ce qui nous rend d’autant plus fiers de ce que les joueurs ont accompli. Ça démontre qu’avec de la confiance et du travail, tout devient possible. Je veux aussi souligner le travail de mon assistant Éric Turcotte qui a été d’une grande aide, côté motivation. Nous sommes fiers d’avoir remporté la 50e édition, d’autant plus que nous avons accompli ce que nous avions commencé l’an dernier en étant finalistes. Je souhaite aussi remercier l’organisation qui a fait de ce tournoi un événement dont nous allons nous rappeler longtemps », a affirmé l’entraîneur-chef Jocelyn Lépine.

Honneurs individuels

Plusieurs trophées individuels ontété remis au cours de la journée des finales.

Les honneurs remis aux joueurs par excellence de chacune des deux catégories ont été remportés par des joueurs d’Acton Vale. Dans la catégorie midget B, le trophée Gaston-Bernard a été décerné à Aymeric Beauchemin, tandis que dans le midget A, le trophée Armand-Méthot a été remis à Zachary Grenier.

Le trophée Claude-Lampron, donné à l’équipe la plus disciplinée sur glaceet hors-glace, a été remis au Blizzardde Marieville.

Le trophée Claude-Roy, remis au bénévole s’étant le plus distingué au cours de la 50e édition, a été décerné à Chantal Cyr, bénévole au bar.

Une réussite sur toute la ligne

La 50e édition du Tournoi midgeta donné lieu à plusieurs beaux moments. Le fait que les deux formations valoises atteignent la grande finale était déjà un scénario rêvé. Et en plus, qu’elles soulèvent le trophée des grands champions est un summum pour la présidente Annie Desgranges et son organisation.

« Je savais que je me retirais à la fin de ce tournoi. Avec l’ouverture officielle et la soirée des anciens, pour moi, c’était déjà mission accomplie. Mais les Lions et les Valois m’ont permis de vivre des moments inoubliables. Rien, ni personne, ne prédisait cette fin de conte de fées. Les jeunes me permettent de quitter le cœur gonflé de bonheur. Je vis donc un mélange d’émotions puisque j’ai aussi le cœur gros de quitter après tant d’années d’implication et de souvenirs. Mais en même temps, je réalise le rêve de tout président, soit voir ses deux équipes locales gagner le tournoi. De plus, ce sont des jeunes que j’ai vu grandir depuis leurs débuts qui m’ont fait vivre ces instants magiques. Je vis vraiment des sentiments partagés », a conclu la présidente.

image