13 septembre 2018
Les Équipements Adrien Phaneuf préparent un déménagement
Par: Marie-Pier Leboeuf

Hugues Théroux et Charles Phaneuf, copropriétaires de Les Équipements Adrien Phaneuf.

L’entreprise familiale Les Équipements Adrien Phaneuf, basée à Upton, mettra bientôt la clé dans la porte de sa succursale de Marieville pour la déménager à la sortie 48 de l’autoroute 10, dans les Cantons-de-l’Est. Cette relocalisation, aux limites des municipalités de Sainte-Brigide et de Sainte-Césaire, permettra d’aller chercher un nouveau bassin de clientèle.

« On avait le projet en 2018 de rénover et d’agrandir notre immeuble de Marieville, mais les contraintes du ministère du Transport faisaient en sorte que nous devions investir davantage que ce que nous avions planifié en raison du ruisseau qui passe derrière nous. Plutôt que d’investir dans un vieux bâtiment, nous avons préféré déménager », explique le directeur général et copropriétaire Charles Phaneuf.

S’ils obtiennent le feu vert de la Commission de protection du territoire agricole du Québec (CPTAQ), la première pelletée de terre pourrait avoir lieu au printemps 2019 pour la construction de leur nouvel immeuble. En l’espace de quelques mois, le projet devrait être complété puisque sa livraison est prévue pour le mois de juillet de la même année. La CPTAQ dispose d’un délai de 90 jours pour rendre sa décision.

Le projet estimé entre 3 M$ à 4 M$ permettra la construction d’un édifice de 20 000 pi2, selon les plans effectués par les copropriétaires Charles Phaneuf et Hugues Théroux. Cette nouvelle succursale prévoit dix baies de travail et un terrain plus vaste que celui de Marieville.

« C’est stratégique de se diriger aux abords de l’autoroute, parce qu’on se rapproche des Cantons-de-l’Est et de Montréal », fait valoir Charles Phaneuf, le propriétaire de troisième génération.

Avec l’acquisition de l’entreprise Les Équipements Lazure & Riendeau, l’an dernier, cette relocalisation s’inscrit elle aussi dans une perspective d’expansion de leurs services dans un contexte où le marché agricole est plus difficile.

« Les pressions économiques du président américain Donald Trump nous donnent du fil à retordre. Heureusement, on reste des leaders dans le marché grâce à notre diversification sur le territoire, en étant présents notamment en Montérégie-Ouest, sur la Rive-Sud de Québec et dans les Cantons-de-l’Est. Ça nous permet d’être moins dépendants d’une région »

L’entreprise fondée par Adrien Phaneuf, en 1946, compte à ce jour huit succursales.

image