25 août 2021
Les employés de Beaulieu Canada rejettent la nouvelle convention collective
Par: Alain Bérubé

Les employés de Beaulieu Canada ont refusé les termes d‘un nouveau contrat de travail dans une proportion de 71 %.

En assemblée syndicale le 17 août, la majorité des 131 employés de Beaulieu Canada présents ont refusé les termes d‘une nouvelle convention collective.

Publicité
Activer le son

C’est dans une proportion de 71 % que ces travailleurs ont refusé la proposition de l’employeur.

Alexis Roy, conseiller syndicat UES800, mentionne que deux raisons expliquent principalement ce résultat.

« L’entreprise veut créer des postes polyvalents, ce qui diminue le temps supplémentaire et, ainsi, de potentiels revenus pour plusieurs employés. L’imposition d’un nouvel horaire dans le département d’expédition, qui n’est pas le même que dans l’ensemble de l’usine, a aussi été contestée », explique-t-il.

M. Roy mentionne que le syndicat devra donc s’asseoir de nouveau avec l’employeur à la table des négociations. Le processus dure depuis déjà quelques mois, précise M. Roy.

« On espère bien sûr éviter une grève et en venir à signer une nouvelle entente collective. Mais j’admets que ce ne sera pas facile. Espérons qu’un compromis acceptable soit conclu », dit-il.

La convention collective actuelle a été signée le 7 septembre 2017, pour une durée de quatre ans. Les négociations avaient duré durant environ un an, avec 45 rencontres entre le syndicat et l’employeur.

L’entente, qui portait sur plusieurs gains monétaires et normatifs, avait été acceptée à 80 %. La direction de Beaulieu Canada préfère ne pas commenter les négociations actuelles.

image