25 mars 2020
Au Canton de Roxton
Les Cocottes, un véritable coup de foudre pour le houblon!
Par: Alain Bérubé

Jean Desruisseaux et Michèle Martel, propriétaires de la houblonnière Les Cocottes, située au Canton de Roxton.

En 2014, Jean Desruisseaux et Michèle Martel ont officiellement démarré leur houblonnière sur la rue Marois, au Canton de Roxton. Après quelques épreuves, le couple s’est relevé les manches afin que leur entreprise, Les Cocottes, prenne finalement son envol.

Publicité
Activer le son

Amis des propriétaires du Vignoble Domaine Pontiac, en Outaouais, les deux Montréalais – qui avaient déjà cultivé un amour pour le travail de la terre – ont eu un véritable coup de foudre en visitant la houblonnière Bristol, dans cette même région. De fil en aiguille, ils ont décidé de reproduire ce modèle au Canton de Roxton.

« Jean et moi sommes depuis longtemps des amateurs de bières de micro-brasseries. Ce fut donc un choix naturelde nous lancer dans la production de houblon », résume Michèle Martel.

Le couple a consulté quelques spécialistes dans le domaine, dont Fernand Pigeon, un houblonnier de Durham-Sud.

« M. Pigeon nous a vraiment beaucoup aidés, avec entre autres une formation gratuite. La culture du houblon estmoins ardue que celle du vin, mais il faut quand même investir un bon montant et y consacrer beaucoup de temps, surtout au début », mentionne Mme Martel.

Pour ses débuts, l’entreprise Les Cocottes compte sur un acre de culture de houblon, soit environ 700 plants, chacun d’entre eux atteignant en moyenne plus de 20 pieds de hauteur. La variété Cascade, qui permet de confectionner plusieurs types de bières, a été priorisée.

« Ce ne fut pas facile au début, avec entre autres la micro-rafale de 2016 qui nous a fait perdre toute notre plantation. Mais on a tenu bon et ça se passe très bien. Comme on a chacun déjà un emploi, c’est plus facile de faire preuve de patience », souligne Michèle Martel.

Avec en réserve la récolte de l’an dernier, les deux producteurs de houblon visent déjà plus loin. Un agrandissement fait partie des plans actuels.

« Nous nous préparons à transformer cette récolte et déjà, quelques microbrasseries ont démontré de l’intérêt. La bière produite au Québec est de très bonne qualité et on souhaite se démarquer à notre tour, avec créativité et passion », déclare Mme Martel.

Dans le cadre des Bourses d’innovation agricole 2020 de la MRC d’Acton, le couple a reçu le prix Coup de cœur.

« La bourse de 2000 $ nous permet de bonifier nos équipements de production, en plus de nous donner une belle visibilité. C’est une magnifique surprise qui confirme que nos efforts portent fruit », conclut Mme Martel.

image