8 septembre 2021
Séries éliminatoires
Les Castors tirent de l’arrière dans la série
Par: Annie Gagnon

Gabriel Chiasson a offert une excellente performance lors du premier match de la série opposant les Castors aux Expos de Sherbrooke. (photo Nathalie Miclette - LBMQ)

Vendredi, au Parc Amédée-Roy de Sherbrooke, les Castors ont lancé leur séries éliminatoires face aux Expos en remportant le premier match. Si l’offensive valoise a été déterminante dans cette victoire de 12 à 0, la performance presque parfaite de Gabriel Chiasson l’a été tout autant. Cependant, les deux autres rencontres ont été remportées par les Expos, qui mènent maintenant la série à 2 matchs contre 1.

Publicité
Activer le son

Les hommes de Denis Lamontagne se sont imposés lors de ce premier match de la série 4 de 7, en réduisant leurs adversaires au silence.

Sur le monticule, Gabriel Chiasson a excellé. À son premier départ en séries éliminatoires dans le circuit Bélisle, le lanceur gaucher a officié pendant six manches et permis un seul coup sûr aux Expos. Il a aussi retiré quatre frappeurs sur des prises. En relève, Michel Goudreau est venu clore le match en retirant les trois derniers frappeurs.

« Je crois que c’est une très bonne victoire que nous sommes allés chercher. Ça nous a donné un bon élan pour poursuivre la série et, après une saison difficile, ça fait toujours du bien de commencer les séries avec une victoire. Ma performance sur le monticule m’a agréablement surpris. C’est sans aucun doute un de mes plus beaux matchs. Après une bonne saison, le fait de recevoir la balle pour le premier match des séries m’a rendu fier. Je voulais lancer un bon match et ainsi aider mon équipe à récolter une première victoire. J’ai lancé des prises et gardé les choses simples, ce qui a bien fonctionné tout au long de la partie », a mentionné le #19 des Castors.

En offensive, les Castors ont cogné solidement la balle en frappant 14 coups sûrs. Jonathan Lussier, avec un circuit de deux points, Douglas Toro, avec trois coups sûrs dont deux doubles, et Philippe Delisle, avec un simple et un double, se sont particulièrement illustrés dans ce match.

Deux défaites crève-cœur

De retour devant leurs partisans, les Castors ont très bien amorcé la rencontre # 2 en faisant résonner leurs bâtons pour inscrire 9 points au cours des trois premières manches.

Cependant, les Expos se sont relevés pour, à leur tour, maltraiter les lanceurs valois.

Steve Green, Alexandre Brunelle et Michel Goudreau se sont relayés sur le monticule, permettant 12 points sur 14 coups sûrs.

De plus, plusieurs erreurs de la défensive ont aidé les Expos à prendre les devants.

Finalement, dame Nature s’est imposée en fin de septième manche, obligeant les deux équipes à regagner leur vestiaire et à reprendre la fin de la septième manche lundi. Ce sont finalement les Expos qui ont enregistré une victoire de 12 à 10.

« En fin de septième, nous nous sommes regroupés pour nous motiver. Nous étions gonflés à bloc et prêts à leur arracher cette deuxième victoire lors de la dernière manche. Le match a été suspendu alors que nous avions deux coureurs sur les sentiers et aucun retrait avec de très bons frappeurs qui s’amenaient au bâton et donc, nous aurions très bien pu réussir », affirme Gabriel Chiasson.

Lundi, les Castors et les Expos ont de nouveau explosé offensivement avec 15 coups sûrs chacun. La victoire est allée du côté des Sherbrookois, par le compte de 12 à 11.

Roberto Zapata, André Lagarde, Jacob Didier et Michel Goudreau ont défilé sur le monticule sans réussir à contenir leurs adversaires.

À l’offensive, Jonathan Lussier et Gabriel Chiasson ont frappé trois coups sûrs et produit deux points chacun. Johan Ochoa a, quant à lui, produit trois points, dont deux grâce à un circuit.

Calendrier

Tirant de l’arrière 2 à 1 dans la série, les Castors évolueront à domicile pour le quatrième match.

Celui-ci aura lieu aujourd’hui (8 septembre) à 20 h, au Stade Léo-Asselin.

Le vendredi 10 septembre à 20 h 15, la série se transportera à Sherbrooke alors que les Valois débarqueront au Stade Amédée-Roy.

Finalement, si nécessaire, le 6e match sera disputé au Stade Léo-Asselin, le dimanche 12 septembre à 13 h 30 et le 7e match le mardi 14 septembre à 20 h 15, à Sherbrooke.

image