1 juin 2022
Les Castors se paient la traite face aux Pirates
Par: Annie Gagnon

Léonardo Ochoa a été impeccable au bâton avec trois simples et un circuit qui lui ont permis de produire sept points. Photo Nathalie Miclette -LBMQ

Les semaines se suivent, mais ne se ressemblent pas pour les Castors. La formation valoise, qui a subi la défaite à sa première sortie de la saison, s’est rapidement relevée de l’affront infligé par les Jets de Montréal en donnant toute une râclée aux Pirates de Saint-Jean-sur Richelieu.

Publicité
Activer le son

Dimanche, les Castors ont connu tout un match en inscrivant une victoire de 20 à 0.

L’offensive valoise, qui a réussi à mettre la balle en lieu sûr à 15 reprises au cours de la rencontre, a aussi profité de six erreurs de ses adversaires.

Plusieurs frappeurs des Castors se sont distingués lors de ce match. Léonardo Ochoa a été impeccable avec trois simples et un circuit en quatre apparitions. Il a croisé le marbre à quatre reprises, en plus de produire sept points.

Le joueur-entraîneur Johan Ochoa a aussi livré la marchandise avec quatre points sur trois coups sûrs.

Jean-Philippe Martin, avec un grand chelem, et Rafael Moreira Zapata ont aussi frappé la longue balle. Finalement, Reinaldo Ramirez s’est aussi distingué avec deux doubles, bons pour quatre points.

Marcos Encarnacion

Au monticule, Marcos Encarnacion et Jacob Didier ont uni leurs efforts pour lancer le 5e match sans point ni coup sûr de l’histoire des Castors.

Nouvellement débarqué de la République dominicaine, Encarnacion a excellé lors de sa première présence dans le circuit Bélisle. L’imposant lanceur droitier a mené les Castors vers la victoire en lançant cinq manches impeccables. Le #61 a accordé trois buts sur balles et retiré sept frappeurs sur des prises.

« Marcos est tout un athlète. Il mesure 6 pieds 2 et pèse 215 livres. Il nous a été prêté par les Capitales de Québec de la Frontier League pour une remise en forme. Il devrait être avec nous pour les deux prochaines semaines », a mentionné le directeur général Jean-François Dorais.

C’est le jeune Jacob Didier qui a terminé la rencontre sur le monticule. Le lanceur maskoutain a bien fait, en accordant trois buts sur balles sans conséquence en deux manches.

Calendrier

C’est toute une semaine qui attend les Castors. Ils seront en action à trois reprises.

Le mercredi 1er juin à 20 h, la formation valoise sera du côté de Montréal afin de croiser le fer avec les Jets.

Deux jours plus tard, soit le vendredi 3 juin à 20 h, les hommes de Johan Ochoa évolueront de nouveau sur la route en visitant les Cascades de Shawinigan, au Parc Réal-Dufresne.

Finalement, le dimanche 5 juin à compter de 13 h 30, les Castors seront de retour au Stade Léo-Asselin afin d’affronter le Cactus de Victoriaville.

image