21 septembre 2020
Ligue de baseball majeur du Québec
Les Castors rebondiront-ils face aux Cascades?
Par: Annie Gagnon

L’entraîneur-chef Martin Bérubé croit que les Castors sont capables de revenir de l’arrière pour forcer un septième match dans cette série. (photo Nathalie Miclette - LBMQ).

Après quatre rencontres âprement disputées, en demi-finale de la Ligue de baseball majeur du Québec, les Castors d’Acton Vale tirent de l’arrière 3 à 1 dans la série. Loin de lancer la serviette, les joueurs de l’entraîneur-chef Martin Bérubé comptent bien se rendre au septième match.

Publicité
Activer le son

Le premier match opposant les Castors aux Cascades a donné lieu à un véritable duel de lanceurs, qui s’est soldé par une victoire des Cascades par le compte de 2 à 0. Pour les Castors, Roberto Zapata a très bien fait en permettant seulement deux points, dont un seul mérité, sur trois coups sûrs. Il a retiré six frappeurs sur des prises. Son opposant, Matthew Rusch, a été égal à lui-même en accordant un seul coup sûr sans conséquence. Il a aussi passé 14 frappeurs dans la mitaine.

« Rusch est l’élément qui peut faire le plus de dommages. Si nous nous rendons au septième match, je m’attends à ce qu’il lance quatre fois dans la série. Il a une endurance incroyable et c’est sans aucun doute le meilleur lanceur de la ligue », a mentionné Bérubé avant la série.

Le second match de la série s’est déroulé au Parc Optimiste de Shawinigan. L’offensive valoise a fait retentir ses bâtons pour signer une victoire de 10 à 3. Sur le monticule, David Gauthier a démontré tout son savoir-faire en lançant un match complet. Il a donné quatre coups sûrs, bon pour trois points, à ses adversaires. Il a aussi retiré 9 frappeurs sur des prises. De plus, en offensive, Gauthier a obtenu un double et produit un point. Philippe Delisle, qui maintient une moyenne de .483 depuis le début des séries éliminatoires, a frappé un circuit et produit deux points tandis que le joueur de 2e but Leonardo Ochoa a mis la balle en lieu sûr à trois reprises et produit deux points.

De retour devant leurs partisans pour le troisième match de la série, les Castors ont joué du baseball de rattrapage. Ce fut trop peu, trop tard. La victoire, par le compte de 5 à 4, est allée du côté des Cascades. Sur le monticule, Jordan Mackean, Étienne St-Amand et Davie O’Neill se sont relayés. La défaite est portée au dossier de St-Amand. En offensive, les Castors ont mis la balle en lieu sûr à neuf reprises, dont un double de deux points pour Reinaldo Ramirez ainsi qu’un simple de deux points pour Johan Ochoa.

« Il faut se mettre en marche au bon moment. C’est ce qui nous a coûté le match devant nos partisans », a commenté le #34.

Dimanche, les Castors ont vu les Cascades prendre les devants 6 à 0 dès la manche initiale. Sur le monticule, Roberto Zapata, a permis trois coups sûrs, dont un circuit en un tiers de manche avant d’être relevé par Alexandre Brunelle. Ce dernier a excellé en donnant seulement trois coups sûrs et un point mérité, tout en passant cinq joueurs dans la mitaine.

Confronté au lanceur Matthew Rusch, les Castors ont réussi à frapper sept coups sûrs dont un double pour Maxime Morin. Les Valois ont amorcé une remontée en 7e manche, mais ce fut trop tard. La victoire est allée aux Cascades par le compte de 7 à 3.

« Nous sommes très confiants de pouvoir forcer un septième match dans cette série. On frappe leur 2e et leur 3e lanceurs. Et l’ambiance est très bonne dans le vestiaire malgré le recul de 3 à 1. Les buts sur balles ont fait mal à Roberto, suivis d’un grand chelem qui aurait été capté sur n’importe quel autre terrain de la Ligue puisque leur terrain est très petit. Encore une fois, Alexandre (Brunelle) a très bien fait en relève. On a aussi pu profiter de la fatigue de Rusch en 7e manche, mais il était un peu trop tard », analyse l’entraîneur Bérubé.

Calendrier

Le cinquième match de la série aura lieu demain soir (mardi 22 septembre), à 20 h, au Stade Léo-Asselin d’Acton Vale.

Si nécessaire, le 6e match de la série se déroulera à Shawinigan, le jeudi 24 septembre à 20 h et le 7e match vendredi le 25 septembre à 20 h, au Stade Léo-Asselin d’Acton Vale.

« On a une bonne équipe expérimentée qui est capable de revenir de l’arrière. On espère que nos partisans seront présents pour les matchs locaux. C’est important pour nous de nous sentir appuyés », a conclu Martin Bérubé.

 

 

image