1 juillet 2020
Retraite après 33 ans de carrière
L’enseignement, un réel bonheur pour Brigitte Sarrazin
Par: Alain Bérubé

Brigitte Sarrazin quitte l’enseignement après 33 ans de carrière. On la voit ici avec Caroline Dionne, adjointe à la direction pour l’école Roger-LaBrèque.

Depuis ses débuts comme enseignante à l’école Notre-Dame-de-la-Paix, à Saint-Simon, Brigitte Sarrazin a partagé durant 33 ans sa passion pour l’éducation. Elle quitte ce domaine pour la retraite, la tête pleine de souvenirs et le cœur léger.

Publicité
Activer le son

Originaire de Saint-Nazaire-d’Acton, Mme Sarrazin a été enseignante durant 15 ans à Saint-Simon, en 6e année du primaire. En 2003, elle est devenue directrice de l’école Saint-André, à Acton Vale, pour occuper le même poste, en 2005, à l’école des Moissons de Saint-Théodore-d’Acton.

Dix ans plus tard, Brigitte Sarrazin a pris les rênes de l’école valoise Roger-LaBrèque, ajoutant à son horaire la direction de l’école Notre-Dame de Sainte-Christine à l’automne 2019.

« J’ai toujours travaillé au niveau primaire, car c’est pour moi une passion et une vocation. Les écoles sont pour moi des milieux de vie importants. Depuis mon arrivée à Roger-LaBrèque, j’ai misé beaucoup sur le secteur parascolaire, en plus d’ajouter des locaux. Pour le volet sportif, on a entre autres rénové le gymnase et bonifié nos activités sportives. Et lors de mon passage à Saint-Théodore, j’ai mis sur pied, en collaboration avec la travailleuse sociale Mélanie Savoie, le programme Jouons dehors au chaud pour les enfants de familles démunies provenant de la MRC d’Acton », raconte-t-elle.

Mme Sarrazin espère avoir laissé une marque positive tout au long de sa carrière en enseignement.

« On semble avoir apprécié mon dynamisme et mon côté humain. Dans toutes les écoles où j’ai travaillé, j’ai eu comme objectif d’en faire des endroits accueillants et vivants. J’ai été entourée d’équipes dédiées au bien-être des élèves. Pour moi, c’était toujours nécessaire de valoriser les saines habitudes de vie, en encadrant à merveille les élèves », témoigne-t-elle.

Brigitte Sarrazin profitera de l’été pour faire le plein d’énergie.

« Tout comme mon conjoint Michel Gauthier (actuellement président des Productions de la Région d’Acton), j’aime m’impliquer dans la communauté, comme je l’ai fait au Centre de bénévolat d’Acton Vale et chez Musiqu’Arts, Mais je vais aussi prendre du temps pour moi, avec entre autres le vélo sur route et la marche en forêt. Je quitte avec la satisfaction du devoir accompli. Ce fut vraiment une carrière que j’ai adorée », conclut-elle.

image