30 décembre 2020
Budget 2021
Légère hausse du compte de taxes à Acton Vale
Par: Alain Bérubé

Éric Charbonneau

La Ville d’Acton Vale impose, dans son budget pour l’année 2021, une légère hausse de la facture adressée à ses contribuables.

Publicité
Activer le son

Le taux de taxes foncières, qui était de 67 cents par 100 $ d’évaluation en 2020, demeure le même.

La Ville a également gelé les taxes d’égout (97 $) et pour les fosses septiques (88 $). On observe toutefois des hausses pour l’eau (184 $ contre 174 $), les résidus domestiques (102 $ au lieu de 86 $), les résidus recyclables (48 $ contre 24 $) et les résidus organiques (69 $ versus 47 $).

En ajoutant l’ensemble des taxes spéciales, le compte de taxes annuel moyen se chiffre, pour une maison évaluée à 193 815 $, à 2110,60 $ contre 2068,86 $, une augmentation de 41,94 $ (2,03 %). Pour le secteur rural, le montant s’élève à 1672,91 $ (1633,40 $ en 2020), pour une augmentation de 2,42 %.

Les revenus et dépenses de la Ville sont évalués à 10 955 095 $, soit une hausse de 3,83 % en comparaison avec 2020.

Le montant alloué au remboursement de la dette à long terme est de 821 480 $, contre 790 130 $ l’année précédente.

Le maire Éric Charbonneau allègue que la Ville d’Acton Vale s’en sort bien malgré les hausses reliées notamment à la Régie intermunicipale d’Acton et des Maskoutains – avec une augmentation de 262 000 $ – et à la Sûreté du Québec.

« Nous avons dû faire face à des dépenses supplémentaires d’environ 462 000 $, mais le budget est tout de même équilibré et respecte la capacité de payer des citoyens. Nous continuons d’offrir des infrastructures et des services de qualité. Si on se compare avec des municipalités telles Granby ou Saint-Hyacinthe, notre taux de taxation est abordable », soutient-il.

Le rechargement et la pavage de plusieurs rues et routes, dont le 2e Rang, le 4e Rang Est ainsi que les rues Daragon et Houle, font partie des priorités de la Ville d’Acton Vale.

La réfection des infrastructures (aqueduc et égout) des rues Roy et Beaugrand fait aussi partie de l’agenda. La réfection d’un décanteur à l’usine de filtration (750 000 $), l’aménagement du terrain de basketball et de pumptrack ainsi que la réfection de la toiture de la bibliothèque sont aussi prévus.

« Nous sommes ravis de participer au programme Rénovation Québec, qui donnera accès à des subventions aux citoyens éligibles pour effectuer des rénovations dans les plus vieux quartiers. Ce programme est rendu possible grâce à la Société d’Habitation du Québec », conclut M. Charbonneau.

image