22 décembre 2021
Budget 2022
Légère hausse de la taxation à Acton Vale
Par: Alain Bérubé

Éric Charbonneau

Dans son budget pour l’année 2022, la Ville d’Acton Vale impose tout comme l’an dernier une légère hausse de la facture envoyée à ses contribuables.

Publicité
Activer le son

Le taux de taxes foncières de base passe de 67 cents à 68 cents par 100 $ d’évaluation. Les autres taxes foncières sont également haussées d’un cent, soit commerciales (1,26 $ en 2022), industrielles (1,45 $) et agricoles (0,65 $).

Des augmentations sont également fixées pour les taxes d’eau (191 $ contre 184 $) et d’égout (108 $ contre 97 $). Un gel est toutefois en cours pour celles sur les résidus domestiques (102 $), les résidus recyclables (48 $), les résidus organiques (69 $) et les fosses septiques (88 $).

En ajoutant les taxes spéciales, le compte de taxes moyen pour une maison évaluée à 193 815 $ est établi à 2161,94 $ contre 2110,60 $, une hausse de 51,34 $ (2,43 %). Pour le secteur rural, le montant est de 1708,83 $ (1672,91 $), une augmentation de 2,15 %.

Les revenus et dépenses sont évalués à 11 458 310 $, contre 10 955 095 $ l’année précédente. C’est une hausse de 4,8 %.

Le montant alloué au remboursement de la dette à long terme est de 928 990 $ contre 821 480 $ en 2021.

« La budget a été, une fois de plus, réalisé dans le souci d’amoindrir les impacts fiscaux pour les citoyens. Cela étant dit, la gestion rigoureuse des finances de la Ville nous permet de poursuivre la réalisation de plusieurs projets », mentionne le maire Éric Charbonneau.

Orientations

Parmi les orientations pour 2022, M. Charbonneau identifie l’amélioration des infrastructures.

« Nous serons en mesure de paver plusieurs routes, dont entre autres la route McDonald ainsi que les rues Houle et Daragon. De plus, nous allons effectuer la réfection des infrastructures du réseau pluvial et aqueduc de la rue d’Acton, en collaboration avec le ministère des Transports du Québec », déclare-t-il.

La dernière phase du projet domiciliaire du secteur de la rue Pelchat, soit la rue Meunier, s’amorcera en 2022. En tout, une dizaine de terrains seront disponibles pour la construction unifamiliale.

« Nous sommes fiers des résultats au niveau de la construction résidentielle. Ça se passe aussi très bien au parc industriel », confie le maire à LA PENSÉE.

L’aménagement d’une « pumptrack » près du Centre sportif, au coût de 250 000 $, sera le principal projet au niveau des loisirs. L’obtention de subventions permettra de procéder aux travaux en 2022.

« On souhaite ainsi que nos jeunes fassent davantage d’activités et bougent de manière positive », déclare M. Charbonneau.

Un camion d’unité d’urgence, nécessitant un investissement de 551 120 $, permettra, selon le maire, « d’assurer avec encore plus d’efficacité la protection des citoyens ».

image