22 juin 2022
L’école de Racine obtient 3,8 M$ pour agrandir ses installations
Par: Alain Bérubé

L’école Notre-Dame-de-Montjoie, à Racine, bénéficiera d’une subvention de 3,8 millions $ pour des travaux d’agrandissement incluant l’ajout d’un gymnase. On voit ici Yuri Delisle-Carter, directeur de l’école, le maire Mario Côté, André Bachand, député de Richmond, Édith Pelletier, directrice générale du Centre de services scolaire des Sommets (CSSDS) et Maxime Ferland, directeur du services des ressources matérielles au CSSDS.

Afin d’agrandir ses locaux, avec principalement l’ajout d’un gymnase, l’école Notre-Dame-de-Montjoie de Racine a obtenu du gouvernement du Québec une aide financière de 3 830 657 $.

Publicité
Activer le son

Le gymnase couvrira une superficie de 216 mètres carrés. Les travaux devraient être terminés à temps pour l’année scolaire 2023-2024.

« Les élèves doivent se rendre au centre communautaire pour les cours d’éducation physique. Et il n’y a aucune salle polyvalente dans l’école. C’est donc une demande urgente qui nous a été acheminée. Nous sommes bien sûr heureux de confirmer ces travaux d’agrandissement, car l’établissement actuel a vraiment besoin d’amour. Ce sera beaucoup stimulant pour nos élèves et le personnel en place », affirme Édith Pelletier, directrice générale du Centre de services scolaire des Sommets.

Le député de Richmond, André Bachand, applaudit la volonté du ministère de l’Éducation d’investir de manière importante dans des projets tel celui de Racine.

« C’est une municipalité déjà très dynamique, avec entre autres le marché public Locavore et la fromagerie Nouvelle-France. Avec en plus la construction d’un CPE, ça bouge beaucoup à Racine. Cet investissement de près de 4 millions $ aura d’importantes retombées économiques et un très bel impact sur l’ensemble de la communauté », a-t-il déclaré.

Le maire Mario Côté est également très enthousiaste.

« On ne peut que se réjouir de cette excellente nouvelle. Ça va dans la même direction que nos efforts d’attirer et de garder les jeunes familles. J’ai très hâte de voir les résultats de ces travaux! », confie-t-il.
Par voie de communiqué, le ministre de l’Éducation, Jean-François Roberge, affirme que les écoles ont une mission importante et que « le gouvernement pose encore une fois des gestes concrets pour faire de l’éducation sa priorité ».

image