29 juillet 2020
Le Trio étudiant Desjardins pour l’emploi de retour
Par: La Pensée de Bagot

Le Trio étudiant Desjardins est de retour cet été. Il permet à plusieurs jeunes de la région de vivre une expérience de travail enrichissante. (photo gracieuseté Action Sport Vélo)

Pour la 8e année consécutive,le Carrefour jeunesse-emploi de Johnson présente l’édition du Trio Étudiant Desjardins. Ce projet permet de fournir aux jeunes un soutien afin qu’ils acquièrent de l’expérience.De plus, cette initiative permet de valoriser l’emploi étudiant dansla MRC d’Acton.

Publicité
Activer le son

« Malgré la situation de la COVID-19, nous avons décidé de tout de même offrir le Trio Étudiant Desjardins aux jeunes de la MRC. Nous sommes contents de l’ouverture des milieux pour l’accueil des stagiaires. Desjardins et les villes ont une fois de plus contribué à l’emploi étudiant en région », mentionne Olivier Laliberté-Beaulieu, responsable du projet.

Le Trio Étudiant Desjardins est rendu possible grâce à un partenariat entre les différentes caisses et les villes de la MRC d’Acton. La Caisse Desjardins de la Vallée d’Acton ainsi que la Caisse populaire de Saint-Théodore-d’Acton se sont jointes aux municipalités d’Acton Vale, d’Upton et de Saint-Théodore-d’Acton pour permettre à des jeunes étudiants de bénéficier d’une subvention pour un stage ou un emploi d’été.

Ce projet est constitué de trois volets. Le premier, Apprenti-stage, permet à des jeunes âgés entre 14et 16 ans de vivre un processus d’embauche avec entrevue et une première expérience de travail en effectuant un stage de 80 heures dans un organisme à but non lucratif. Pour ce volet, une bourse de 500 $ est remise à la fin de l’été pour les participants.

Le deuxième volet, Expérience travail-été, s’adresse à des étudiants de 15 à 21 ans. Il alloue une subvention salariale de 2 $ de l’heure à l’employeur jusqu’à un maximum de 210 heures travaillées.

Les participants des deux volets sont encadrés par la ressource responsable du projet au Carrefour jeunesse-emploi par des visites ponctuelles sur le milieu de travail tout au long de l’été. Pour être éligibles au projet, les étudiants doivent avoir fréquenté une institution scolaire à l’hiver et être inscrits en septembre. Les caisses et les villes, par leur partenariat, démontrent une sensibilisation à l’exode des jeunes de notre région.

Le dernier volet, le Gala du mérite étudiant, permet aux jeunes de voir leurs efforts récompensés par la remise des bourses à la fin de l’été.

Pour des informations supplémentaires, communiquez avec Olivier Laliberté-Beaulieu au 450 546-0311ou par courriel à olalibertebeaulieu@cjejohnson.org.

image