9 mars 2018
Ligue sénior du Richelieu
Le Trackvale attend les Bulls de pied ferme
Par: Annie Gagnon
Le Trackvale affrontera les Bulls de Bedford lors de la demi-finale de la Ligue de hockey sénior du Richelieu. (photo Émilie Laliberté)

Le Trackvale affrontera les Bulls de Bedford lors de la demi-finale de la Ligue de hockey sénior du Richelieu. (photo Émilie Laliberté)

L’équipe qui affrontera le Trackvale d’Acton Vale, lors de la demi-finale de la Ligue de hockey sénior du Richelieu, est maintenant connue. Ce sont les Bulls de Bedford qui seront les adversaires lors de cette série assurément axée sur l’offensive.

Vendredi, ce sont deux équipes bien reposées qui sauteront sur la patinoire du Centre sportif d’Acton Vale puisque, tout comme le Trackvale, les Bulls de Bedford ont éliminé leurs adversaires en trois rencontres lors de la série quart de finale.

Si le Trackvale n’a fait qu’une bouchée des Riverains de Beloeil, les Bulls ont eu à affronter une équipe de plus haut calibre lors de leur première série, soit le Cuisine-Action de Farnham.

« Bedford a une équipe de qualité. Les Bulls ont connu plus de difficultés en saison régulière en raison d’un haut taux d’absentéisme mais lorsque leur alignement est complet, ils ne sont vraiment pas à prendre à la légère. Cette série-là va se jouer sur la glace et les deux équipes vont devoir travailler fort pour remporter chacune des parties », estime l’entraîneur-chef David Morin.

Calendrier

C’est ce vendredi 9 mars, à 21 h 30, que sera disputée la première rencontre de cette série trois de cinq. Par la suite, les deux formations se retrouveront à l’aréna municipal de Bedford, le dimanche 11 mars à 14 h 30. Les trois autres matchs seront joués au cours du week-end du 16 mars.

« Ce sera tout un spectacle pour nos partisans. Nos deux équipes ont une bonne attaque et il faudra être prudent afin de minimiser les chances d’erreurs ou de revirements. J’ai confiance en mon équipe, mais il faut donner le crédit aux Bulls qui ont renversé le Cuisine-Action de Farnham en trois matchs. Personne dans notre vestiaire ne prend les Bulls à la légère. Nous allons travailler fort du début à la fin du match », conclut David Morin.

image