13 avril 2022
Après trois ans d’absence à cause de la pandémie
Le théâtre étudiant revit sur la scène de la Salle Laurent-Paquin
Par: Alain Bérubé

La troupe de théâtre de la Polyvalente Robert-Ouimet d’Acton Vale, dirigée par l’enseignante Laurence Manseau, présentera Sam & Théodore le vendredi 6 et le samedi 7 mai, à 19 h, à la Salle Laurent-Paquin.

Enseignante à l’option théâtre de la Polyvalente Robert-Ouimet d’Acton Vale, Laurence Manseau a eu le cœur gros à cause de la pandémie. Elle est ravie de voir le retour de sa troupe sur les planches de la Salle Laurent-Paquin, avec sa pièce Sam & Théodore les 6 et 7 mai, à 19 h.

Publicité
Activer le son

Ce sera donc pour la première fois en trois ans que les élèves de Mme Manseau pourront se produire devant des spectateurs.

« J’ai dû abandonner l’idée de présenter un de mes textes, New Haven, il y a deux ans. Ce fut pour toute la troupe un véritable deuil. Mais au moins, je me console à l’idée que mes élèves ont quand même appris beaucoup sur le théâtre, tout en tissant des liens d’amitié », raconte-t-elle.

Les hauts et les bas de la pandémie, qui ont forcé quelques fois la Polyvalente Robert-Ouimet à mettre sur pause les cours et les activités étudiantes, ont contraint Laurence Manseau à prendre une autre pause l’an dernier. Mais le grand retour de la troupe sur la scène en mai lui redonne un large sourire.

« Quelques membres de la troupe étaient là lorsque la pandémie a éclaté. Ils ont été patients et ce sera formidable de retrouver le public tous ensemble », confie-t-elle.

La pièce Sam & Théodore raconte l’histoire de Samuel, un adolescent qui découvre par hasard le journal intime de son grand-père Théodore.

« Par un événement magique, Sam sera réuni avec Théodore lorsqu’il avait son âge. Ce sera bien sûr un choc des générations et des valeurs, mais les deux apprendront l’un de l’autre. Le ton est humoristique et joyeux, mais il y a aussi une belle réflexion sur notre société, car Samuel vit dans un monde où les écrans et le virtuel dominent, ce qui est bien loin de la réalité des années 50 qu’a vécu son grand-père », conclut Laurence Manseau.

Duke Fugère-Thouin, qui a notamment été animateur à Secondaire en spectacle, a très hâte d’incarner Samuel.

« J’ai déjà connu de près la réalité de constamment me cacher derrière un écran. Le texte de Laurence est très intéressant et c’est avec plaisir que je jouerai ce rôle du mieux que je peux », dit-il.

Le personnage de Théodore sera campé par Émilien Champagne, qui a depuis quelques années brillé en tant que chanteur country et rétro.

« Le théâtre est également pour moi un très beau défi. J’ai été deçu lorsque New Haven a été annulé, mais je peux heureusement me reprendre! », lance-t-il.

Les billets se vendent au coût de 8 $ en prévente (10 $ à l’entrée le soir même) à la Vie étudiante de la Polyvalente Robert-Ouimet et auprès des membres de la troupe.

image