10 décembre 2020
Ça bouge à l'Odyssée de Valcourt
Le sport interscolaire prêt à rebondir
Par: Annie Gagnon

En attendant le retour à la normale et à la compétition sportive, les élèves de l’école de l’Odyssée de Valcourt s’investissent dans leurs cours d’éducation physique afin de bouger un peu. Les consignes sanitaires sont évidemment rigoureusement respectées par tous les étudiants.

En zone orange jusqu’au 13 novembre, les athlètes de sport interscolaire de l’école de l’Odyssée de Valcourt ont eu le temps de vivre quelques succès en compétition. Stoppés par la pandémie, les étudiants valcourtois espèrent pouvoir reprendre leurs activités en janvier.

Publicité
Activer le son

En volleyball, deux des trois équipes ont participé à une compétition interscolaire à Sherbrooke.

En effet, le 7 novembre, les cadettes ont affronté deux formations sherbrookoises et ont récolté cinq victoires sur une possibilité de six.

Le 8 novembre, toujours en volleyball, les juvéniles ont tenu tête à leurs adversaires, mais malgré des pointages serrés, les Spyders ont remporté une seule victoire en six rencontres.

Au basketball, les benjamins ont pris part à un événement à 3 contre 3, à Sherbrooke. Même si cette compétition a été une première pour la grande majorité des joueurs, ils ont très bien fait en remportant la moitié de leurs rencontres.

En badminton, un seul tournoi a été disputé avant l’arrêt des activités parascolaires. Thomas Madgin a continué sa domination en remportant toutes les parties auxquelles il a participé. Plusieurs autres Spyders ont également très bien performé lors de ce tournoi.

Finalement, en cheerleading, aucune compétition n’était prévue avant les Fêtes, mais les entraînements présageaient une belle année d’activité pour ces athlètes.

« Nos équipes seront prêtes à reprendre leurs activités dès que nous aurons le feu vert. Nous espérons un retour à la normale pour tous les sports, dès janvier, selon l’évolution de la pandémie en Estrie. D’ici là, on pratique des sports en maintenant la distanciation sociale », a affirmé Stéphane Bernier, éducateur physique et responsable des sports.

Grand défi Pierre Lavoie

Pour ce qui est de la course du secondaire du Grand défi Pierre Lavoie, l’organisation désire reconduire l’événement annulé en 2020 les 8 et 9 mai, avec une formule modifiée pour répondre aux consignes sanitaires en vigueur.

« Présentement, nous sondonsles élèves pour savoir si nous allonsde l’avant avec ce projet ou non. Nous en saurons plus lorsque tous les jeunes auront manifesté leur intérêtà l’invitation », conclut M. Bernier.

image