4 mai 2022
Après une fermeture de plus de deux ans entre 2018 et 2020
Le pont Provost de nouveau interdit à la circulation
Par: Alain Bérubé

Le pont Provost, qui enjambe la rivière Noire à Acton Vale, entre le 1er Rang et le 2e Rang, est fermé de manière préventive à la circulation depuis le 27 avril.

De nombreux citoyens de la région ont ragé alors que le pont Provost, qui enjambe la rivière Noire à Acton Vale, a été fermé à la circulation de janvier 2018 à mars 2020. Plusieurs craignent donc que la nouvelle fermeture de ce pont, annoncée par le ministère des Transports le 27 avril, soit encore une fois de longue durée.

Publicité
Activer le son

« Une anomalie associée à la structure du pont Provost a été relevée. Le ministère des Transports doit réaliser une inspection approfondie du pont », mentionne Vicky Lessard, coordonnatrice aux ressources humaines et aux communications à la Ville d’Acton Vale.

Le ministère des Transports parle d’une durée indéterminée pour cette fermeture préventive.

« À l’heure actuelle, il n’y a pas d’échéancier. Des analyses sont en cours », commente Marie-Michelle Pilon, conseillère en communication à la Direction générale de la Montérégie.

Le maire d’Acton Vale, Éric Charbonneau, n’affiche pas un grand optimisme dans le dossier.

« Les citoyens peuvent toujours contacter le bureau du député de Johnson, André Lamontagne, s’ils veulent faire des pressions sur le Ministère. Avec le prix de l’essence, ça pourra coûter jusqu’à environ 100 $ de plus par mois aux automobilistes qui devront faire un long détour. Et je crains que ça soit long avant que ça bouge dans ce dossier », allègue-t-il.

Les usagers doivent effectuer le détour par le 1er Rang, la rue MacDonald et le 2e Rang.

La fermeture du pont Provost a par ailleurs forcé le Centre de services scolaires à modifier le circuit 125 de son transport scolaire. On demande aux enfants d’être prêts à embarquer dans l’autobus une vingtaine de minutes plus tôt.

Lors de la fermeture préventive du pont en 2018, le Ministère avait indiqué qu’un camion avait accroché la structure métallique. Des citoyens exaspérés avaient même déplacé les blocs de béton installés devant le pont, mais une intervention policière avait rapidement assuré leur remise en place.

image