11 août 2021
Castors midget A
Le plaisir qui mène à la victoire
Par: Annie Gagnon

Les Castors midget tirent bien leur épingle du jeu dans la Ligue de baseball de l’Estrie. Rangée du haut : Kevin Lefebvre, entraîneur-adjoint, Jakob Duclos, Nathan St-Laurent, Thomas Dumont, Carl-Étienne Maynard, Mathis Laplante; Émilie Riendeau; Stéphane Duclos, entraîneur-chef. Rangée du bas : Mathis Poupart-Valiquette, Alexis Desbois et Anthony Blanchard, joueur et entraîneur-adjoint. Absent sur la photo : Nathan Laprise.

Les Castors midget A connaissent une bonne saison au sein de la Ligue de baseball Estrie. Leur fiche de six victoires, cinq défaites et un match nul leur permet d’occuper le deuxième rang de la ligue, derrière les puissants Cubs de Magog.

Publicité
Activer le son

C’est de façon exceptionnelle que la formation midget évolue du côté de l’Estrie. Pour une deuxième saison consécutive, une dérogation leur a été accordée afin que le groupe ne soit pas dispersé.

« C’est difficile de former une équipe midget car les joueurs ont souvent d’autres occupations. Cette année, nous avons réussi à compléter l’équipe grâce à un joueur qui a été surclassé, un autre qui a été sous-classé, un qui a fait un retour après une absence de deux ans et un dernier qui n’avait jamais joué avant cet été. Malgré tout, nous avons une bonne petite équipe, soit un groupe de jeunes qui s’amusent avec leurs amis en pratiquant le plus beau sport au monde », affirme l’entraîneur-chef Stéphane Duclos.

Une question de confiance

Le coach Duclos avoue qu’il n’est pas le plus stratégique, mais la confiance qu’il met en ses joueurs est inébranlable.

Son noyau de joueurs, composé de Carl-Étienne Maynard, Thomas Dumont et Anthony Blanchard, se donnent à 110 % à chacune des rencontres et permet aux autres de prendre confiance et de vivre de belles réussites.

« Plusieurs personnes se cachent derrière nos succès d’équipe. Bien entendu, il y a les joueurs mais je peux aussi compter sur Kevin Lefebvre et Anthony Blanchard comme adjoints ainsi que sur Vincent Cordeau, l’entraîneur de l’année dernière, qui n’est jamais très loin lorsque j’en ai besoin. Je suis très fier de voir évoluer l’équipe dans une ambiance amicale et positive », conclut Stéphane Duclos.

image