18 mars 2020
Coronavirus
Le monde du sport en pause
Par: Annie Gagnon

À l’instar de plusieurs fédérations qui ont suspendu leurs activités pour les deux prochaines semaines, Hockey-Québec a décidé de mettre un terme définitif à la présente saison.

Avant même que les instances gouvernementales provinciales obligent la suspension des activités et la fermeture de plusieurs établissements en lien avec le coronavirus, la Ville d’Acton Vale avait mis en place son plan d’urgence en fermant toutes ses infrastructures culturelles et sportives. Les différentes fédérations sportives ont aussi émis des consignes strictes en annulant plusieurs événements prévus dans les prochaines semaines.

Du côté de la Ville d’Acton Vale, aucune décision à long terme n’a encore été prise. Les dirigeants ont suivi le mouvement en suspendant les activités pour les deux prochaines semaines et une réévaluation sera faite par la suite.

Le directeur des Services culturels et sportifs, Stéphane Chagnon, a indiqué que la Ville souhaite assurer la sécurité de tous ses utilisateurs sans prendre de décisions drastiques.

« Même en sachant que Hockey-Québec a cessé toutes ses activités,il y a encore des utilisateurs qui pourront utiliser l’aréna après deux semaines, si tout rentre dans l’ordre rapidement. Nous avons entre autres le spectacle de patinage artistique et la 10e édition du 24 heures qui demeurent des événements majeurs. Au moment où on se parle, rien n’a été décidé, mais nous suivons la situation de très près », informe-t-il.

Hockey

Hockey-Québec a été une des premières instances à annoncer l’interruption de sa saison pour tous les hockeyeurs et hockeyeuses de la province.

La décision a été sans équivoque. Toutes les ligues provinciales, régionales et scolaires ont dû cesser leurs activités, englobant les championnats régionaux, interrégionaux et provinciaux ainsi que toutes autres activités organisées fédérées tels les tournois ou les galas de fin d’année.

L’Association du hockey mineur d’Acton Vale, qui était en préparation pour recevoir deux catégories lors des championnats régionaux, a mis ses préparatifs sur la glace.

« Nous sommes vraiment tristes que la saison se termine aussi abruptement. Nous avions de bonnes équipes qui auraient, fort probablement, réussi à se rendre loin. Mais nous devons respecter cette décision et, avant tout, penser à la santé et sécurité de nos hockeyeurs et hockeyeuses ainsi qu’aux parents, aux officiels et à tous les gens qui gravitent autour des équipes », a annoncé Maxime Dumont, président de l’Association du hockey mineur d’Acton Vale.

Un match, une cause

Le 24 heures de hockey « Un match, une cause » se terminera cette année avec la tenue de sa 10e édition. L’activité, qui doit avoir lieu le 24 avril, s’est associée avec la Fondation Daigneault & Gauthier. Le maître d’œuvre de cet événement, Éric Ducharme, espère que tout rentrera dans l’ordre. Mais si ce n’est pas le cas, d’autres alternatives seront proposées.

« Comme tout le monde, je suis en attente. Tout est prêt pour l’événement et je reste en contact avecle Service des loisirs pour connaîtrela suite des choses. Une chose est sûre, il y aura bel et bien une dixième édition, mais au moment où on se parle, on ne peut certifier la date », mentionne-t-il.

Gymnastique

Le Club de gymnastique Les Élans d’Acton Vale a aussi suspendu sa saison jusqu’au 30 mars, à la suite des recommandations du gouvernement et de Gymnastique Québec.

Toutes les compétitions régionales et provinciales sont annulées jusqu’au dimanche 5 avril et l’état-major du Club encourage tous ses gymnastes à suivre les règles d’hygiène pour éviter la propagation.

Patinage artistique

Patinage Canada et Patinage Québec ont tardé à se prononcer au sujet du coronavirus, mais lundi, les deux fédérations ont recommandé à toutes les sections, clubs et écoles de patinage artistique de suspendre leurs activités jusqu’au 30 mars.

image