15 novembre 2018
En pause depuis l'an dernier à cause d'une fraude
Le Dîner des oubliés possiblement de retour en 2019
Par: Alain Bérubé

Claire Brunelle

Instauré par Claire Brunelle en 1990, le Dîner des oubliés a permis à des centaines de personnes seules et démunies de célébrer Noël dans la joie. Le comportement frauduleux d’un des administrateurs a toutefois forcé les organisateurs à suspendre l’activité l’an dernier et cette année.

Guy Parent, de Durham-Sud, a été reconnu coupable de fraude. Celui qui occupait la direction du Dîner des oubliés purge depuis le 14 septembre une peine de six mois de prison.

« M. Parent a signé des chèques en mon nom et en celui de Joseph Messier, pour ainsi retirer plus de 5000 $ et vider notre compte de banque. Lorsqu’on s’est aperçu que quelque chose clochait, c’était déjà trop tard », déplore Mme Brunelle.

Même si le fraudeur devra éventuellement rembourser l’argent subtilisé, Claire Brunelle souligne que l’annulation temporaire de l’activité, présentée chaque année au sous-sol de l’église Saint-André, a privé de nombreux citoyens d’un Noël plus lumineux.

« Si tout va bien, on reviendra en force l’an prochain. Mais en attendant, c’est triste comme situation. De nombreux bénévoles ont consacré beaucoup de temps et d’efforts à ce dîner très spécial, qui fait beaucoup de bien », confie-t-elle.

C’est à la suite du décès de son mari que Mme Brunelle a mis sur pied le Dîner des oubliés, qui pouvait rassembler jusqu’à 160 personnes.

« Le premier Noël sans lui fut très difficile. J’ai donc décidé de rassembler plein de gens dans ma situation et la tradition s’est poursuivie jusqu’à l’an dernier. J’espère de tout cœur que le Dîner des oubliés sera de retour, car c’est une belle source de chaleur humaine et de partage », conclut-elle.

image