11 mai 2022
Le « Défi pissenlits » gagne des adeptes
Par: La Pensée de Bagot

Depuis quelque temps, plusieurs municipalités et citoyens adhèrent au « Défi pissenlits ».

Publicité
Activer le son

Les gens sont ainsi invités à éviter la tondeuse et à ainsi laisser pousser le gazon durant le mois de mai, afin de donner un coup de main aux abeilles.

« Le tout donne le temps aux pissenlits de croître et d’éclore et, par le fait même, nourrir les insectes pollinisateurs après la saison froide », explique Mario Côté, maire de Racine.

« J’invite les citoyennes et citoyens à participer au Défi pissenlit 2022, et à retarder la tonte de leur pelouse et des pissenlits qui l’ornent afin que les abeilles et les autres insectes pollinisateurs puissent bénéficier de cette riche source de pollen et de nectar. Le taux d’extinction de ces insectes essentiels, à qui l’on doit une bonne partie de ce que l’on retrouve dans notre assiette chaque jour, est préoccupant. Jamais contribuer concrètement à la protection de l’environnement n’aura été si facile! Partagez vos plus belles photos de pissenlits sur les médias sociaux en y inscrivant #défipissenlits! », lance de son côté Simon-Pierre Savard-Tremblay, député de Saint-Hyacinthe-Bagot.

image