18 décembre 2019
Fondation Santé Daigneault-Gauthier
Le confort et la dignité pour les gens en fin de vie
Par: Alain Bérubé

La Fondation Santé Daigneault-Gauthier a inauguré la chambre de soins palliatifs rénovée dans le cadre du projet « Confort et dignité en fin de vie ». De gauche à droite : Renée-Claude Legault (Desjardins), Jean-Marie Laplante (MRC d’Acton), Manon Fleury (CLSC), Dr Luc LaBrèque (président d’honneur), Catherine Lemay (CISSS de la Montérégie-Est), Pierre Larivière et Dr Marc Gallant, de la Fondation, Sandrine Billeau (CISS de la Montérégie-Est), Monique Blanchette (Fondation) et Sophie Courchesne (Centre d’hébergement).

Grâce aux efforts de la Fondation Santé Daigneault-Gauthier et de la générosité de la communauté, le projet « Confort et dignité en fin de vie » a pu être réalisé à temps pour Noël.

Publicité
Activer le son

Le Centre d’hébergement (CHSLD) de la MRC d’Acton a bénéficié d’une rénovation de sa chambre de soins palliatifs, avec un investissement de plus de 50 000 $. La fenestration et le plancher ont profité de cette « cure de beauté ». Un téléviseur et un feu de foyer virtuel font aussi partie des commodités. Une pompe automatique d’injection pour la morphine a par ailleurs été acquise, diminuant ainsi la douleur du patient.

« Cette chambre est un endroit vraiment chaleureux et paisible à la fois, qui facilitera les traitements. On pourra s’y recueillir et vivre ces moments plus difficiles en douceur », témoigne Sophie Courchesne, chef d’unité au CHSLD d’Acton Vale.

De plus, deux unités mobiles de soins palliatifs, au coût de 12 500 $, pourront être transférées dans les chambres des résidents lorsqu’ils seront accueillis en soins palliatifs.

Le succès du Défi cycliste, qui a amassé environ 53 000 $ cette année, a largement contribué à la réussite du projet.

« Nous avons travaillé d’arrache-pied afin que le Défi cycliste connaisse un tel succès, en plus des nombreux dons reçus au cours des derniers mois. Cet immense projet répondra à de nombreux besoins », déclare Dr Luc LaBrèque, président d’honneur de la campagne de financement.

Catherine Lemay, directrice adjointe au CISSS de la Montérégie-Est, a louangé lors du point de presse le dynamisme de la Fondation Santé Daigneault-Gauthier.

« Elle permet d’améliorer la qualité du travail de ceux qui œuvrent ici au quotidien. Les aînés qui vivront leurs derniers jours dans cette chambre le feront encore plus dans la dignité et le respect », dit-elle.

La MRC d’Acton a aidé ce projet avec une somme 30 000 $ provenant de son Fonds de soutien aux projets structurants.

« Ça ajoutera une belle ambiance de sérénité aux gens en fin de vie et à leurs familles. C’est un beau cadeau qu’on se fait pour la région », mentionne le préfet Jean-Marie Laplante.

Renée-Claude Legault, directrice des Caisses Desjardins d’Acton Vale-Rivière Noire, parle d’un « projet porteur et symbole d’une grande fierté ».

image