22 mars 2018
Stationnement de l'église d'Upton
Le conflit perdure entre la municipalité et la Fabrique
Par: Alain Bérubé
La Fabrique de Saint-Éphrem et la municipalité d’Upton n’ont toujours pas résolu le conflit au sujet du stationnement situé en face de l’école de la Croisée.

La Fabrique de Saint-Éphrem et la municipalité d’Upton n’ont toujours pas résolu le conflit au sujet du stationnement situé en face de l’école de la Croisée.

Depuis janvier, la Fabrique de Saint-Éphrem d’Upton refuse de rendre disponible le stationnement de l’église aux parents et à la clientèle de l’école de la Croisée en réaction au non-renouvellement de l’entente avec la municipalité. Le conseil municipal déplore, dans un communiqué émis la semaine dernière, que la Fabrique ait refusé son offre afin de régler le conflit.

L’entente conclue en 2013 prévoyait que la municipalité verse une compensation annuelle de 10 000 $, soit 9 000 $ pour l’amélioration et l’entretien de l’église ainsi que 1 000 $ en travaux de déneigement et de déglaçage. Elle a préféré passer son tour pour 2018, jugeant que « c’était inéquitable et démesuré envers la population et les organismes sans but lucratif qui dispensent des services à la municipalité ».

Le maire Guy Lapointe est déçu de constater que la nouvelle offre de la municipalité, soit l’acquisition d’une parcelle du terrain de la Fabrique située entre les rues Mgr-Desmarais et Sacré-Coeur, selon sa valeur marchande actuelle, a été balayée du revers de la main.

« Ça aurait permis aux citoyens de se stationner de nouveau à proximité de l’église, en plus de planifier un espace vert public pour plus tard. Notre but est d’investir dans des immobilisations qui profiteront à tous les citoyens. C’est décevant, car nous sommes toujours disposés à déneiger le stationnement de l’église, sans paiement de loyer, comme c’était le cas avant l’entente de 2013 », confie-t-il à La Pensée.

Le maire Lapointe espère que les deux parties pourront dénouer l’impasse actuelle.

« Nous entreprendrons sous peu des démarches avec la Commission scolaire de Saint-Hyacinthe afin de réorganiser la circulation sur la rue Sacré-Coeur, en plus de créer des espaces de stationnement dans le secteur de l’école. En attendant, le stationnement dans la cour de l’église est interdit. De notre côté, nous veillons à ce que tout se déroule en toute sécurité », conclut-il.

La Fabrique de Saint-Éphrem n’a pas répondu à nos demandes d’entrevue.

image