23 novembre 2022
Le Camping Wigwam honoré
Par: Adaée Beaulieu

Les propriétaires du Camping Wigwam, Christian Savoie et Julie Carpentier, lors de la cérémonie. Photo gracieuseté

Les propriétaires du Camping Wigwam, Christian Savoie et Julie Carpentier, lors de la cérémonie. Photo gracieuseté

Le Camping Wigwam, à Upton, a récemment reçu les honneurs de Camping Québec. Pour la première fois depuis son existence il a été nommé deuxième meilleur camping de l’année. Il a aussi mérité encore une fois le prix Bâtisseur d’aujourd’hui pour des investissements de plus de 100 000 $ réalisés cette année.

Publicité
Activer le son

« Ce sont de belles récompenses et une reconnaissance de tout le travail accompli », déclare la présidente du camping, Julie Charpentier.

Le jury a accordé à l’établissement la deuxième place comme meilleur camping de l’année en raison de « son modèle authentique et de son implication sincère et sentie dans sa communauté auprès de divers organismes d’aide et de soutien, notamment envers les personnes malades et handicapées. Par exemple, le camping reçoit gratuitement l’association des parents d’enfants handicapés de son secteur pour leur offrir une journée de répit en dehors de leur quotidien », peut-on lire dans le communiqué.

Mme Charpentier ajoute que des personnes handicapées font partie du personnel et que les clients avec un handicap sont aussi bien intégrés. « Ce n’est pas parce qu’ils sont différents qu’ils doivent être mis à part », affirme la présidente du camping. Les visiteurs sont également considérés comme faisant partie de la famille. « Nous recevons souvent des commentaires des campeurs qui se sentent bien accueillis par tout le monde », ajoute-t-elle.

Le jury a aussi apprécié que le camping embauche des employés à l’année. Actuellement, ils sont neuf à travailler pendant l’hiver sur un total de 26.

Investissements

Pour ce qui est du prix Bâtisseur d’aujourd’hui, l’entreprise l’a reçu au moins cinq fois depuis 2014 en raison de ses nombreux investissements. D’ailleurs, cette année, ce sont les entrées électriques qui ont dû être changées en raison des infrastructures qui se sont ajoutées dans les dernières années, notamment une salle de spectacles il y a quatre ans. Le camping compte 280 emplacements en plus d’unités de prêt-à-camper et est muni d’un bar laitier, d’un dépanneur et d’un restaurant ouvert à l’année ainsi que d’une salle communautaire de 5600 pieds carrés.

Le camping a aussi fait l’acquisition de deux mini-maisons qui sont disponibles à l’année. Dès que les clients ont appris qu’elles étaient en commande, ils les ont tout de suite louées. Une première a été livrée en juin et l’autre en septembre. Elles répondent bien au besoin de personnes seules ou de couples de 50 ans et plus, selon Julie Charpentier.

Un investissement d’environ 200 000 $ est aussi déjà prévu pour le printemps prochain avec l’ajout de jeux d’eau et le remplacement des barrières.

image