22 décembre 2021
Relance graduelle des activités
Lawrenceville vit au rythme de la culture
Par: Alain Bérubé

L’Usine à spectacles de Lawrenceville contribue au développement de la vie culturelle de ce village et de la région.

Depuis quelques années, Lawrenceville se transforme en un véritable « village culturel » grâce à l’implication du comité des loisirs et de plusieurs citoyens. Après un ralentissement causé par la pandémie de COVID-19, les activités reprennent peu à peu afin d’animer le village et l’ensemble de la région.

Publicité
Activer le son

L’Usine à spectacles, qui a vu le jour en 2018 dans un local du motel industriel, a contribué à dynamiser la vie culturelle de Lawrenceville. Fondée par Le Vent dans les Arts, cette salle accueille plusieurs événements dans une salle de 50 places, qui garantit une ambiance intime.

Improvisation, soirées open mike, prestations musicales de tous genres… La diversité et la découverte de talents locaux sont au rendez-vous.

« On a pu malgré la pandémie présenter quelques spectacles sur place, disponibles en mode virtuel. Le chansonnier Yannick Viens a joué récemment devant une petite foule et son spectacle a été diffusé en ligne. En 2022, les gens reviendront davantage dans les salles et la programmation s’annonce intéressante », souligne Jocelyn Poitras, président du comité des loisirs de Lawrenceville.

L’ancien magasin général, qui fait l’objet de plusieurs démarches pour sa sauvegarde et sa revitalisation – grâce à l’implication de la CIEL -, accueille également des activités culturelles.

La création des soirées Lawmuse-Gueule, en 2018, a été l’occasion de présenter plusieurs spectacles sur la terrasse. Un projet de café-bistro est également dans l’air depuis quelques années.

« C’est un endroit idéal pour rassembler les gens. En attendant le retour de la programmation régulière, la prestation de Yannick Viens à l’Usine à spectacles et la vente de pizzas a permis d’amasser des fonds pour payer les travaux de recouvrement du toit », mentionne M. Poitras.

L’église maintenant désacralisée, acquise par la Municipalité de Lawrenceville, fait l’objet d’une mise aux normes. Le centre mutlfonctionnel pourra éventuellement accueillir jusqu’à 150 places pour des événements culturels.

« Cette salle complétera à merveille l’Usine à spectacles. On prévoit que ce sera fonctionnel en 2023 », déclare Jocelyn Poitras.

Ce dernier souligne la grande implication de la communauté de Lawrenceville, qui fait selon lui une énorme différence.

« Des villages comme Saint-Adrien, avec la Meunerie et Saint-Camille, avec le P’tit Bonheur, sont de belles preuves qu’on peut réaliser de belles choses dans les régions au niveau culturel. On veut que Lawrenceville soit considéré comme un village culturel très vivant. Nous sommes sur la bonne voie! », conclut-il.

image