5 décembre 2018
Alcool et drogue au volant
La sécurité à l’avant-plan pour la SQ et Nez rouge
Par: Alain Bérubé

La Sûreté du Québec surveillera de manière accrue les cas d’alcool et de drogue au volant, ce qui concorde avec la mission d’Opération Nez rouge. (photo courtoisie SQ)

Encore cette année, avec la période des Fêtes qui approche, la Sûreté du Québec ne ménagera pas ses efforts afin de cibler les conducteurs ayant les facultés affaiblies par l’alcool et la drogue. L’Opération Nez rouge de la région d’Acton mise également beaucoup sur la prévention.

Depuis le 29 novembre et jusqu’au 3 janvier, les policiers de la SQ feront sentir leur présence partout au Québec – dont bien sûr sur le territoire desservi par La Pensée – dans le cadre de la campagne « Conduire chaud, conduire gelé, c’est non », de concert avec la Société de l’assurance automobile du Québec.

« Les patrouilleurs interviendront de façon intensive, entre autres, lors de la tenue de points de contrôle routier afin de détecter et de procéder à l’arrestation des conducteurs dont la capacité de conduite est affaiblie par l’alcool, la drogue ou une combinaison des deux », mentionne le Service des communications de la SQ.

La campagne de sensibilisation souhaite rappeler que la capacité de conduite affaiblie demeure une des causes principales des collisions mortelles au Québec.

« De 2012 à 2016, chaque année, les collisions causées par l’alcool ont occasionné en moyenne 110 décès, 260 blessés graves et 1800 blessés légers. Chez les conducteurs décédés dans une collision sur de la route, 33 % avaient des drogues licites ou illicites dans le sang », mentionne la SQ.

Pierre R. Beaulieu, responsable des communications pour l’Opération Nez rouge de la région d’Acton, soutient que la campagne 2018 met davantage l’accent sur la sécurité.

« Avec un président d’honneur qui a dû, avec sa belle-famille, traverser l’épreuve du décès d’un neveu heurté par un conducteur en état d’ébriété au printemps, il est de mise d’insister sur l’importance de ne pas conduire avec les facultés affaiblies », allègue-t-il.Mélanie Cartier, directrice générale d’Horizon Soleil et coordonnatrice de la campagne 2018 de Nez rouge dans la région d’Acton, abonde dans le même sens.

« Notre organisme œuvre dans le domaine de la prévention et toutes nos interventions sont confidentielles et centrées sur nos clients. La philosophie et les valeurs de l’Opération Nez rouge sont presque les mêmes que les nôtres : un service confidentiel, non moralisateur et offert sans jugement par un groupe de bénévoles soucieux de rendre nos routes plus sécuritaires durant la période des Fêtes. N’oublions pas qu’en 2018, l’Opération Nez rouge, c’est la meilleure idée de la soirée! », lance-t-elle.

Le service de raccompagnement sera offert jusqu’au 29 décembre, les vendredis et samedis, ainsi que le lundi 31 décembre. Information: www.OperationNezRouge.com.

image