24 mars 2021
Quatre spectacles prévus d’ici les prochaines semaines
La Salle Laurent-Paquin prête pour la réouverture du 26 mars
Par: Alain Bérubé

Martin Deschamps fera partie des artistes qui compléteront la saison 2020-2021 à la Salle Laurent-Paquin.

La réouverture des salles de spectacles, annoncée la semaine dernière par le premier ministre du Québec, François Legault, redonnera vie à la Salle Laurent-Paquin, qui relancera sa programmation dès le vendredi 26 mars.

Publicité
Activer le son

La limite de spectateurs est établie à un peu plus de 150 par soir, ce qui permettra de respecter convenablement les restrictions sanitaires.

Le président des Productions Artistiques de la Région d’Acton (PARA), Michel Gauthier, soutient que l’équipe est prête à accueillir de nouveau les spectateurs dans la salle située à la Polyvalente Robert-Ouimet, à Acton Vale.

« Nous avions si hâte d’être de retour! On aura quatre spectacles de qualité pour terminer la saison 2020-2021. Le premier week-end se déroulera tout en musique, avec Moran – un auteur-compositeur-interprète québécois prometteur – le 26 mars et, le lendemain soir, nul autre que Martin Deschamps. Le 24 avril, ce sera l’humoriste et imitateur Michaël Rancourt, avec Jukebox de Piaf à Sinatra. Et le 22 mai, on aura la chance d’avoir de nouveau parmi nous Andréanne A. Malette, qui vient de lancer un très bon album. Compte tenu du couvre-feu fixé à 21 h 30, tous nos spectacles commenceront à 19 h et se termineront avant 21 h », mentionne M. Gauthier.

Afin de souligner le retour des spectacles, la Salle Laurent-Paquin distribuera gratuitement 100 billets par soirée – dans les billetteries et à la polyvalente, ainsi qu’à LA PENSÉE et à Radio-Acton – pour les prestations de Moran et de Martin Deschamps. Des billets seront aussi disponibles à l’entrée le soir des spectacles, au coût de 15 $ pour Moran et de 35 $ pour Martin Deschamps.

« C’est pour nous un moyen de célébrer la reprise des activités, tout en redonnant le goût aux gens de revenir à la Salle Laurent-Paquin », indique Michel Gauthier.

Une aide financière du Conseil des arts et des lettres du Québec a donné un bon coup de main aux PARA afin de traverser la pandémie. Quelques spectacles et événements virtuels ont d’ailleurs été présentés au cours des derniers mois.

« D’autres projets du genre sont sur la table. On a développé une belle expertise », atteste M. Gauthier.

Quant aux Mardis Chauds – annulés l’an dernier -, ils pourraient être de retour au centre-ville d’Acton Vale cet été si les conditions le permettent.

« Nous souhaitons également présenter des spectacles extérieurs à travers la MRC d’Acton durant l’été. Avec la vaccination qui va bon train, ça nous donne de l’espoir », conclut M. Gauthier.

image