9 mai 2018
La SADC de la région d’Acton rêve à une Maison de l’entrepreneuriat
Par: Alain Bérubé

Éric Thibodeau et Philippe Picard, directeur général et président de la SADC de la région d’Acton.

Dans son plan d’action, la SADC de la région d’Acton a identifié des projets afin de consolider son rôle de catalyseur de développement et de la croissance. Parmi les idées énoncées, l’organisme mise sur la création d’une Maison de l’entrepreneuriat.

« Nous sommes actuellement à la recherche d’un site, idéalement à Acton Vale, afin d’ériger cette nouvelle structure, qui pourrait servir à la fois d’espace de coworking et d’incubateur d’entreprises, en plus d’accueillir une école d’entrepreneuriat. Si tout va bien, elle pourrait ouvrir en 2019 », explique le directeur général Éric Thibodeau.

Le président Philippe Picard croit grandement au potentiel de la Maison de l’entrepreneuriat.

« Ce lieu sera à la fois inspirant, moderne et polyvalent, en étant un endroit rêvé pour le réseautage ainsi que pour y recevoir des conférences. Nous rencontrerons, au cours des prochains mois, des intervenants et organismes qui pourraient s’associer à ce beau projet », déclare-t-il.

La SADC souhaite également organiser, d’ici la fin de l’année, un Rendez-vous de l’entrepreneuriat à Acton Vale.

« On veut mettre en évidence de belles histoires à succès, en mettant en évidence des nouvelles entreprises en plus de parler des nouvelles tendances en entrepreneuriat. Ce serait un rendez-vous annuel », souligne M. Thibodeau.

Parmi les autres projets de la SADC, mentionnons la création d’une association regroupant les teneurs de livres de la région.

« La réalité de ces travailleurs autonomes est méconnue. On veut regrouper ces gens qui travaillent de manière isolée, afin de favoriser l’entraide », indique M. Thibodeau.

Philippe Picard soutient qu’à quelques semaines de la présentation de son bilan annuel, la SADC est en très bonne santé.

« Les résultats, entre autres au niveau des investissements et de la création d’emplois, sont fort intéressants. Nous rencontrons des entrepreneurs créatifs et innovateurs. Et on s’attend à ce que Développement économique Canada renouvelle sans problème l’entente en cours, datant de 2016. Tout ce magnifique travail peut être accompli grâce à une équipe d’employés permanents en or, épaulée par un conseil d’administration dévoué et compétent », conclut-il.

image