19 juin 2019
Services étendus à l'ensemble de la MRC des Maskoutains
La SADC de la région d’Acton et Ottawa concluent une entente de cinq ans
Par: Alain Bérubé

Éric Thibodeau

Après avoir conclu une entente de contribution transitoire avec Développement économique Canada en 2016, la SADC de la région d’Acton vient de renouveler son entente avec le gouvernement fédéral. L’organisme aura une mission étendue, desservant dorénavant l’ensemble de la MRC des Maskoutains.

Le directeur général Éric Thibodeau se réjouit, au nom de l’équipe de la SADC, de cette nouvelle.

« Cette contribution, d’un montant d’un peu plus de 2,5 millions $ sur cinq ans pour notre SADC, apporte un soutien important dans la poursuite de notre mission. Elle permet de poursuivre sur notre excellente lancée », déclare-t-il.

M. Thibodeau fait remarquer que la SADC de la région d’Acton dessert déjà six municipalités de la MRC des Maskoutains.

« Au cours des prochaines semaines, le conseil d’administration complètera sa planification pour les cinq prochaines années en fonction de ces nouvelles modalités », dit-il.

Le président Philippe Picard est confiant que la SADC saura relever le nouveau défi qu’est l’élargissement de son territoire. Ce sera d’ailleurs la première fois que la MRC des Maskoutains sera desservie par le réseau des SADC-CAE.

« Notre siège social demeurera à Acton Vale, mais nous embaucherons une ressource supplémentaire qui devrait avoir un local à Saint-Hyacinthe. Nous avons tissé au fil des ans des liens avec plusieurs intervenants socio-économiques de la MRC des Maskoutains et j’ai confiance que ça se déroulera très bien », confie-t-il.

M. Picard soutient que cet élargissement du territoire faisait partie des projets de M. Thibodeau depuis quelques années.

« Notre équipe, formée de gens de cœur et de passion, a très hâte de relever ce très beau défi. Nous venons de conclure la meilleure année financière de notre histoire, avec plus de 2 millions $ en investissements auprès des entreprises, ce qui témoigne de notre pertinence et de notre efficacité », conclut-il.

Le ministre responsable de Développement économique Canada, Navdeep Bains, a indiqué par voie de communiqué l’importance des SADC et CAE, qui « stimulent la création et le maintien de qualité dont profite inévitablement la classe moyenne. »

image