6 février 2019
Aide financière de 2,4 M$ par Québec
La Pâtisserie Gaudet garde confiance à l’avenir
Par: Alain Bérubé

La Pâtisserie Gaudet, qui a connu quelques ratés avec sa seconde usine, procède actuellement à une restructuration de ses activités, combinée à des investissements de 2,4 millions $.

La croissance rapide de la Pâtisserie Gaudet a été parfois difficile à gérer. L’entreprise valoise assure cependant que la restructuration récente des opérations permettra de voir l’avenir avec enthousiasme.

Alors que les ventes montaient en flèche, la nouvelle usine aménagée en 2017 dans les locaux de Life Science Nutritionnals – sur la rue Roxton – a connu quelques ratés.

« Le rodage n’a pas toujours été évident et, tout récemment, un dégât d’eau est survenu à cause de problèmes au niveau des compresseurs sur le toit. Mais on se retrousse les manches et on regarde vers l’avant », affirme Line Lamothe, présidente et directrice des ventes aux États-Unis.

D’ici à ce que la seconde usine redevienne fonctionnelle – et que les assureurs règlent ce cas – , une partie des employés a été réaffectée à l’usine de la rue MacDonald. Les autres qui œuvraient sur la rue Roxton suivront des formations.

« Dans toute entreprise, il y a des hauts et des bas. Au cours des dernières années, le nombre d’employés est passé de 50 à 150, ce qui est énorme. Nos tartes et tartelettes sont encore plus populaires et l’usine principale fonctionne 20 heures sur 24 », mentionne Mme Lamothe, qui ajoute que la moitié des ventes est faite aux États-Unis.

La présidente de la Pâtisserie Gaudet accueille avec joie l’aide financière de 2,4 millions $ consentie par Investissement Québec et le ministère de l’Économie et de l’Innovation.

« Notre restructuration passe par une révision et par une actualisation de nos équipements et de nos activités en général. On sera bientôt plus forts que jamais et Gaudet est à Acton Vale pour y rester ! », clame-t-elle.

Le représentant syndical Pierre Renaud, de la FTQ / U.E.S. section locale 800 à Acton Vale, se dit confiant que la Pâtisserie Gaudet reprendrasa vitesse de croisière.

« ll y a eu quelques inquiétudes, mais les choses semblent aller dans la bonne direction. L’entreprise sera prête à affronter de nouveaux défis et je suis convaincu que le meilleur est à venir », dit-il.

Même son de cloche pour René Pedneault, directeur du DEL de la MRC d’Acton.

« Nous avons donné un coup de main à l’entreprise en les référant aux bons endroits. Il y a un plan en place afin que cette relance soit un succès », confie-t-il.

image