18 septembre 2019
Portrait du dynamisme entrepreuneurial de la Montérégie
La MRC d’Acton en excellente posture
Par: Alain Bérubé

René Pedneault, directeur du service DEL de la MRC d’Acton, pose ici avec Christian Bourque, vice-président et associé chez la firme Léger, qui a dévoilé les grandes lignes d’un portrait du dynamisme entrepreneurial de la Montérégie. (photo François Larivière - Le Courrier)

Montérégie Économique dévoilait vendredi les résultats d’une enquête majeure sur le dynamisme entrepreneurial, menée par la firme Léger. Si on en croit les données compilées pour cette vaste consultation, la MRC d’Acton est en très bonne position et peut avoir confiance en l’avenir.

L’enquête, réalisée entre décembre 2018 et avril 2019, révèle notamment que 15,56 % des gens provenant de la MRC d’Acton ont eu l’intention d’entreprendre des démarches afin de se lancer en affaires. Ce taux est de 13,7 % en Montérégie.

Par ailleurs, pour ceux qui ont entrepris des démarches concrètes, le taux est de 9,5 % dans la MRC d’Acton contre 6,7 % en Montérégie et 9 % pour l’ensemble du Québec.

« L’écart est encore plus spectaculaire pour le taux de propriétaires d’entreprises par rapport à l’ensemble de la population. Il est de 12,1 % dans notre MRC, contre 8,8 % en Montérégie et 6,3 % pour le Québec. C’est vraiment très encourageant », soutient René Pedneault, directeur du service de développement économique et local (DEL) de la MRC d’Acton.

M. Pedneault se dit ravi, mais pas nécessairement très surpris, de ces résultats.

« Les entrepreneurs d’ici ont développé une bonne dose d’audace et de persévérance. La présence d’entreprises majeures en région, comme BRP, a favorisé l’émergence de plusieurs sous-traitants qui connaissent beaucoup de succès », déclare-t-il.

René Pedneault ajoute que les résultats de cette enquête démontrent clairement que la relève agricole fait preuve d’un grand dynamisme.

« Dans l’ensemble de la MRC d’Acton, on retrouve plusieurs petites entreprises qui comptent un, deux ou trois employés. Mais elles ont trouvé leur créneau et contribuent à la vitalité économique. Et à la MRC, notre équipe est dévouée et à l’écoute, ce qui permet de bien accompagner les nouveaux entrepreneurs », mentionne-t-il.

M. Pedneault mentionne que les résultats complets de l’enquête seront dévoilés prochainement au conseil des maires de la MRC d’Acton.

« À partir de cette étude, nous pourrons ainsi raffiner ou ajuster nos actions afin de répondre encore plus aux attentes des entrepreneurs », conclut-il.

Une relève active en Montérégie

Joanne Brunet, présidente du conseil d’administration de Montérégie Économique, souligne que c’est la première fois au Québec qu’une région réalise simultanément le portrait du dynamisme entrepreneurial, avec des données pour chaque MRC.

« En Montérégie, les jeunes âgée de 18 à 34 ans apparaissent clairement comme la relève entrepreneuriale et le groupe auprès de qui nous devons multiplier nos efforts », souligne-t-elle.

« Les 18 à 34 ans, qui constituent la relève entrepreneuriale de la région, sont également porteurs d’espoir. Ils sont plus nombreux à avoir réalisé, au cours de la dernière année, des démarches en vue de créer une nouvelle entreprise ou reprendre une entreprise», renchérit Christian Bourque, vice-président et associé chez la firme Léger, qui ajoute que la culture entrepreneuriale en Montérégie est en santé.

image