24 mars 2021
Exigences gouvernementales plus grandes et pénurie d’employés
La Maison St-Amour fermera bientôt ses portes
Par: Alain Bérubé

La résidence Maison St-Amour, qui a ouvert ses portes en 1986 à Acton Vale, fermera le 30 septembre.

Le propriétaire de la Maison St-Amour, Sylvain Audet, lance la serviette. Aux prises avec un contexte défavorable amplifié par la pandémie, il a dû se résigner à annoncer officiellement la fermeture de cette résidence pour aînés valoise, qui cessera ses activités le 30 septembre.

Publicité
Activer le son

Dans une lettre adressée aux employés ainsi qu’aux résidants et à leurs proches, M. Audet soutient avoirpris sa décision après plusieurs discussions avec diverses instances.

« Cette décision survient à la suite de plusieurs analyses des situations suivantes : les nombreuses exigences du gouvernement, soit pour la formation des employés ou pour la gestion à l’intérieur de l’entreprise, les soins de plus en plus grands pour les résidants en raison du vieillissement de la population, l’augmentation grandissante des coûts de nourriture et des salaires, le recrutement d’employés de plus en plus difficile en plus du manque d’employés », explique-t-il.

M. Audet ajoute que ces facteurs sont présents depuis plusieurs années, mais que « la pandémie n’a fait qu’accentuer tous ces éléments ».

En juin 2018, le propriétaire dela résidence – qui pouvait accueillir jusqu’à 43 résidants autonomes et semi-autonomes – avait par ailleurs dévoilé à LA PENSÉE son intentionde procéder à l’agrandissement de l’établissement, avec un investissement de plus de 3 millions $. Le projet n’a jamais pu prendre son envol.

Déception

C’est bien sûr avec consternation quela directrice générale Linda Charest a appris la nouvelle.

« Ce n’est pas nécessairement une grande surprise, car les gens vivent de plus en plus vieux et demandent beaucoup de soins, ce qui compliquait malheureusement notre tâche. La déception est grande partout, y compris au CLSC, avec qui nous avions une très belle relation », soutient-elle.

En collaboration avec le CISSS de la Montérégie-Est, la Maison St-Amour travaille activement à la relocalisation de ses résidants. Sur 35 résidants, 17 ont déjà trouvé une place à la Résidence de la Présentation.

« Nous ferons notre possible et nous travaillerons avec cœur jusqu’à la fin. Ce sera déchirant pour plusieurs de nos employés, qui étaient à la résidence depuis plusieurs années et qui auront peut-être de la difficulté à trouver un bel emploi ailleurs. Mais on gardera tous un très beau souvenir de cette résidence si chaleureuse, car ici, c’était comme une grande famille », conclut Mme Charest.

M. Audet tient à remercier chaleureusement tous les résidants actuels et anciens ainsi que leurs proches qui ont fait confiance à la Maison St-Amour pour faire de cette résidence leur « chez-soi ».

« Merci à tous les intervenants du milieu, aux fournisseurs et à tous les gens qui ont gravité autour de la résidence. De plus, je tiens à remercier tous nos employés pour leur bon travail et particulièrement Mme Charest pour avoir tenu le fort dans les bons comme dans les moments plus difficiles », ajoute le propriétaire de la résidence.

image