7 février 2018
La Maison des jeunes d’Acton Vale en mode relance
Par: Alain Bérubé

Karine Chabot, directrice de la Maison des jeunes d’Acton Vale, croit en la relance de l’organisme.

Depuis quelques semaines, la Maison des jeunes d’Acton Vale complète une véritable cure de beauté et une mise à jour importante. Sa nouvelle directrice, Karine Chabot, croit fortement en l’avenir de cet organisme sans but lucratif qui œuvre pour le développement des jeunes.

L’édifice subit actuellement plusieurs rénovations, dont le changement de fenêtres, la démolition des murs intérieurs et l’implantation d’une cuisine.

« L’espace cuisine, avec un grand îot, fait rêver nos intervenants qui ont déjà hâte de créer plusieurs ateliers et projets (cours de cuisine, sciences, soupers, etc.), de concert avec les jeunes. Le comité des jeunes pourra se réunir autour de la table pour discuter. Et tout ça se déroulera sur le même plancher », soutient Mme Chabot.

Cette restructuration majeure, poursuit la directrice de la Maison des jeunes, favorisera l’apprentissage à la vie démocratique et communautaire.

« Ces mises à jour faciliteront la tâche à nos intervenants, qui ont comme mission d’aider nos jeunes à prendre des responsabilités et à s’engager dans divers projets », mentionne Mme Chabot.
Cette dernière précise que l’organisme vient de joindre le Regroupement des maisons des jeunes du Québec, qui regroupe 185 membres à travers la province. « Toutes ces maisons des jeunes ont la même vision. Cet organisme nous donne la chance de profiter des autres MDJ et on a la chance d’être parrainée par celle de Wickham », signale-t-elle.

De plus, la Maison des jeunes demande le soutien de la communauté pour l’aider à répondre aux besoins des jeunes.

« Nous sommes à la recherche de dons monétaires. Tous nos commanditaires verront leurs noms sur une affiche installée dans nos locaux. Il nous fera plaisir de souligner leur participation lors du souper-spectacle en l’honneur de notre 35e anniversaire, en plus de les inviter lors de nos portes ouvertes », indique Mme Chabot.

Cette dernière souligne que les Maisons des jeunes sont des organismes essentiels dans chaque ville.

« Nous avons la chance de bénéficier d’un emplacement idéal, en plein cœur d’Acton Vale, tout près d’un cours d’eau et du parc Donald-Martin. J’espère que le milieu nous aidera à continuer cette belle relance », dit-elle.
Mme Chabot ajoute qu’avec l’aide des membres du conseil d’administration, la Maison des jeunes d’Acton Vale met les bouchées doubles afin d’aller de l’avant.

« Nous sommes d’abord un carrefour d’information ainsi qu’un espace d’échange et de prise en charge des besoins et des projets des jeunes. Bref, un lieu de passage et de progression vers l’autonomie. Notre mission est d’offrir un lieu animé où les jeunes de 12 à 17 ans, au contact d’adultes significatifs (intervenants), pourront devenir des citoyens critiques, actifs et responsables », conclut-elle.

image